Une planète rouge inhospitalière

Avis sur Ghosts of Mars

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Ce film a failli ne pas voir le jour. Initialement, il était censé être la troisième aventure de Snake Plissken. Malheureusement ! La réalisation Los Angeles 2013 n'a pas rencontré le succès qu'il fallait pour convaincre les producteurs de poursuivre les aventures du personnage fétiche de John Carpenter. Du coup ! Ce dernier a modifié le scénario pour faire simple un simple survival mode entre un groupe de soldats ayant pour mission d'escorter un dangereux criminel et une armée de dégénérés dépourvus de sens moral. Par rapport à certaines productions que le réalisateur a mis en oeuvre jusqu'à aujourd'hui, celle-ci ne m'aura pas autant marqué que The Thing ou New York 1997.

Des soldats expérimentés face à des cannibales sans-cœur, c'est du déjà vu. Et ce n'est pas le fait que la production se passe sur la planète Mars que ça va changer quelque chose, surtout que le long-métrage démarre tout de suite sur la mission des soldats sans nous expliquer comment les humains se sont installés sur la planète rouge. J'ai connu une légère déception après avoir visionné ce film mais je ne me suis pas ennuyé pour autant. On reconnaît bien le style de réalisation du Big John avec ses ingrédients ajustés correctement dans le scénario tels que la présentation des personnages, le contexte qui se met en place, le dénouement qui ne se lance pas tardivement et de l'action bien rythmée.

On tient un casting assez costaud et compétent pour nous offrir des scènes de fusillade qui ne manque pas d'intensité avec des acteurs faisant le job comme Natasha Hemstrige, Jason Statham, Ice Cube, Pam Grier ou Cléa Duvall. Surtout que ces derniers ne manquent d'autorité et de folie dans leurs têtes. Des personnages qui savent nous occuper pendant une première partie assez assommante.

Une partie assez chiante à subir mais notre patience est récompensée par une seconde partie qui rattrape bien la première par une série de combats et de fusillade que John Carpenter a toujours su tourner professionnellement. Surtout que ce dernier installe une ambiance horrifique en nous projetant des images assez gores et effrayantes. Le côté fantastique n'est pas oublié non plus, John a inséré dans son pitch une espèce de gaz qui transforme les contaminés en espèce de psychopathes ou de tarés sans cervelle. Côté suspense et tension, le réalisateur assure toujours par une mise en scène standard, même si on a vu mieux dans ses précédents longs-métrages.

C'est triste à dire mais j'ai comme l'impression que John Carpenter n'a fait que le minimum en réalisant ce film. Ce n'est pas une production qui marque, et encore moins qui se démarque des autres films ayant le même genre de scénario. Certes ! J'ai apprécie cette bande de malades se comportant comme une tribune refusant que personne marche sur leur territoire. Des fous barges, stylés, bien maquillés et impitoyables avec un chef ayant un look gothique similaire à celui du chanteur Marilyn Manson.

Mais comme je l'ai dit, ce film n'est pas unique. Et le problème, c'est que John Carpenter nous a habitué à nous vendre des films honorant le fantastique et le frisson. Il n'a peut-être pas réalisé un exploit sur ce film mais au moins, il a toujours fait preuve d'initiative pour nous procurer du plaisir dans les scènes de baston. Même si le scénario est banal, il y a quelques petites surprises ou de l'imprévisibilité qui casse la linéarité. Et pendant les scènes d'action, il y a un petit côté fun et musical accentuant l'effet du divertissement. Oubliable, certes, mais récréatif. 6/10

Alors ! Il y a que les poulets qui ont des armes !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 802 fois
13 apprécient

LeTigre a ajouté ce film à 12 listes Ghosts of Mars

Autres actions de LeTigre Ghosts of Mars