👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Second film de Doug Liman après la très bonne comédie Swingers et avant La mémoire dans la peau, Go jouit d'une réputation assez flatteuse (voir culte pour certains). Avec sa narration éclatée, son ton décalé, son humour noir et cynique, ce polar à petit budget a définitivement un petit côté Tarantino-esque.

Go est un film choral avec beaucoup de personnages, jeunes, impulsifs, pleins de vie et tout le temps en mouvement ... d'où le titre du film Go. Le scénario est abordé selon trois points de vues, avec en prime suffisamment de rebondissements pour nous tenir en haleine. Dans un premier temps, on suit les aventures d'une bandes de potes menés par Sarah Polley (aka Ronna) et son amie Katie Holmes qui essaient de doubler le dealer de la place Timothy Olyphant (aka Todd). Dans un deuxième temps, on suit un autre dealer Simon qui part à Las Vegas avec son pote joué par Taye Diggs, qui vont s'embrouiller avec le gérant d'une boite de strip-tease (le Horse Club). Enfin, dans un troisième temps (le denier tiers du film) on suit un couple gay d'acteurs de soap opéra et accessoirement consommateurs d'ecstasy, joué par Scott Wolf et l'excellent Jay Mohr, qui vont se retrouver coincés par un flic aux méthodes étranges joué par l'excellentissime William Fichtner.

Les 3 histoires sont bien sûr liées entre elles et se rejoignent à la fin, comme tout bon film choral qui se respecte. Mais c'est vraiment Ronna qui est le personnage central du film et qui en est donc le fil conducteur. Sarah Polley qu'on verra ensuite dans L'Armée des Morts et Mr Nobody, est vraiment excellente ici, tout comme Timothy Olymphant qui arrive à rendre un personnage de prime à bord peu fréquentable, finalement plutôt sympathique. William Fichtner quant à lui, un habitué aux second rôle dont on se souvient du visage mais jamais de son nom, est comme souvent excellent ici dans le rôle d'un flic vraiment tordu dans la tête, tellement tordu qu'il en devient drôle.

D'ailleurs le film est vraiment très drôle, on peut presque le voir uniquement comme une comédie. C'est franchement jouissif de voir tous ces abrutis se mettre continuellement dans le pétrin (y'en a pas un pour en sauver l'autre) et de voir comment ils vont bien pouvoir s'en sortir.

Le film est en quelque sorte touché par la grâce, tout semble couler de source, le scénario est malin, les dialogues sont percutants, la BO est chouette, le montage est très dynamique et la réalisation est très soignée. Go c'est vraiment un très bon divertissement, fun et qui plus est intelligent.

Go
magyalmar
7
Go

Les années 90 : La compil'

Si le deuxième film de Doug Liman fait immanquablement penser à Pulp Fiction, il est avant tout une synthèse de tout ce qui faisait le fun du cinéma indé 90's. Tout en rendant une copie au style très...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

1

Go
bill_baroud
8
Go

Critique de Go par bill_baroud

Très bonne surprise ciné à l'époque. J'hésitais à le revoir en me disant qu'il avait peut être mal vieilli. Et bien non il est toujours aussi bon! Un mélange de skins, d'arnaques, crimes et...

Lire la critique

il y a 11 ans

4 j'aime

Go
buckwell
7
Go

Critique de Go par buckwell

j'avais presque oublié ce film... paie pas de mine, mais qu'il est bon ! du bon gros son, du 100km/h tout du long... le genre de film où te prends pas la tête, t'apprécies juste de suivre 3 histoires...

Lire la critique

il y a 11 ans

3 j'aime

Le Cercle rouge
lessthantod
9

Et n'oubliez jamais ... tous coupables !

Le cercle rouge est le douzième et avant dernier film de JP Melville et c'est un film que beaucoup considèrent encore aujourd'hui comme son chef d'œuvre absolu. C'est aussi un film qui a marqué les...

Lire la critique

il y a 10 mois

29 j'aime

12

Terminator
lessthantod
9
Terminator

De l'action, toujours de l'action et rien que de l'action

Terminator c'est un monument des années 80 et du film d'action/science-fiction, un film culte et sans doute le meilleur de la saga et le meilleur film de James Cameron. Bien que commençant...

Lire la critique

il y a 11 mois

29 j'aime

18

Les Sentiers de la gloire
lessthantod
8

L'homme face aux horreurs de la première guerre mondiale

Stanley Kubrick aime varier les plaisirs, c'est pourquoi durant toute sa carrière il passe d'un genre à un autre. Néanmoins, s'il y a un thème qui revient encore et toujours tout le long de sa...

Lire la critique

il y a 1 mois

23 j'aime

15