magyalmar

Homme, 31 ans | Facebook
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
- 1986 : naissance. Déjà peu avare en bonnes blagues, Magyalmar passe un coup de fil au nuage ukrainien et l'invite à venir boire un coup sur Marseille. Le cumulo-nimbus vert acceptant sans se faire prier, la presse relance le débat sur l'euthanasie des nourrissons farceurs. Une semaine plus tard, le GIGN intercepte Magyalmar dans son landau lors d'une ballade au parc avec ses parents. Il est inculpé pour "déconnade excessive" et risque une interdiction de téléphone à perpétuité.

- 1988 : année exceptionnelle, il neige sur Marseille, c'est le jour que choisit Magyalmar pour s'asseoir sur la rambarde du balcon de l'appartement familial du 6e étage de la Rue Nau. La chute qui s'ensuit est amortie par un quinquagénaire qui passait par là. Tandis que Magyalmar s'en sort indemne et hilare avec le flegme qui le caractérise déjà, le badaud se retrouve lui paralysé à vie et décède quelques jours plus tard à l'hôpital dans l'indifférence générale, emporté par un rhume fulgurant qui met fin à une existence pleine de médiocrité.

- 1989 : Magyalmar débute son parcours scolaire tout en jouant occasionnellement comme bassiste dans un orchestre philharmonique de rue. Arrêté en novembre en possession illicite de lait en poudre.

- 1990 : Magyalmar prend la route pour l'Inde afin de devenir une grande star de cinéma. Il est intercepté à 20 mètres de son domicile, 9 secondes après avoir commencé son voyage.

- 1992 : Après être entré en contact avec l'au-delà une belle nuit de juillet, Magyalmar ne voit plus du tout les choses de la même façon. « Myopie », dit l'ophtalmo.

- 1993 : Encore une année sans : Magyalmar est meurtri par l'annonce par la société Lu de l'arrêt de la production des biscuits Bamboula. Il reste cloîtré dans son armoire à linge pendant trois mois, jusqu'à ce que ses parents lui offrent sa première boîte de Dinosaurus. Un choc. Dans la foulée, il s'ouvre aux nourritures alternatives : Pepito, Délichoc, Kango… Entrée en désintox en décembre.

- 1994 : Magyalmar tue accidentellement (?) un enfant de son âge en le faisant tomber sous un tourniquet en pleine rotation dans une aire de jeux. Les parents retirent finalement leur plainte après avoir été mystérieusement assassinés.

- 1995 : Dernière année de primaire, Magyalmar et ses potes, passablement éméchés, font une virée mortelle en trottinette dans le centre-ville de Roquefort-la-Bédoule, après avoir semé la panique sur l'autoroute. Seul survivant de cette nuit cauchemardesque, Magyalmar s'en fout.

- 1996 : Maté par des professeurs tyranniques, Magyalmar développe une haine du Collège. Sans rapport, la même année, cinq membres du personnel éducatif sont retrouvés poignardés à coups d'équerre à leur domicile, et on recense un début d'incendie dans le bureau du CPE.

- 2002 : Magyalmar devient Président de la République sous le nom de Jacques Chirac. Tout s'explique. Il crée Paris Plage, mais son idée est plagiée. 4 ans plus tard, il se vengera en soudoyant le comité olympique.

- 2005 : Désormais alerte sur les questions citoyennes, Magyalmar s'engage pour de nombreuses causes, comme la reconnaissance du génocide grolandais par les membres du CSA. La même année, il découvre l'existence d'un petit Etat méconnu nommé Magyalmar. 2 ans plus tard, il réalisera le documentaire qui restera dans la légende « Kama ne Magyalmar – Magyalmar, a country on the grow ».

- 2007 : Descendu par la critique cinéma, Magyalmar s'enferme dans un mutisme médiatique salvateur : en novembre, le New York Times présente des excuses publiques : « Nous sommes profondément désolés que votre film soit aussi nul. »

- 2009 : Se fait sournoisement embaucher par l'inénarrable magazine Rolling Stone dans le but plus si secret de se faire muter au New York Times et saboter leur rubrique cinéma, ce qui lui vaut une nomination aux Grammy Awards dans la catégorie "Meilleur Génie du mal, Islamiste ou Créateur de jeux Video de l'année".

- 2010 : Magyalmar réalise soudainement la beauté du projet européen et de ses valeurs. Décidant qu'il pourrait lui aussi travailler mains dans les mains (et plus si affinités) avec l'Union Européenne, et ainsi prôner l'échange, la diversité culturelle et l'ouverture d'esprit, il décide de se former. Afin de financer ses études, il travaille à mi-temps comme assistant délégué aux kalachnikov pour une association caritative néonazie.

Répartition des notes

  1. 94
  2. 130
  3. 139
  4. 228
  5. 348
  6. 609
  7. 647
  8. 646
  9. 278
  10. 72

Comparez votre collection avec magyalmar

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de magyalmar
Sondages de magyalmar
Critiques de magyalmar

Dernières critiques

Bande-annonce
7.5
Plume vs Epée : L'affrontement final

Quand un réalisateur se plonge dans un biopic sur l'un des écrivains qui le fascinent le plus, on peut légitimement redouter l'hagiographie. D'autant plus dans le cas qui nous intéresse, sachant qu'un réalisateur américain (Paul Schrader) s'attaque à un mythe de la littérature nippone (Yukio Mishima). Le choc des cultures annoncé n'a pourtant pas eu lieu.... Lire la critique de Mishima

1
Avatar magyalmar
8
magyalmar ·
-
Requiem pour un don

Cinéaste phare du néo-réalisme à la sauce tchécoslovaque, Štefan Uher se penche avec son 3ème film sur une réalité que l'histoire officielle a tenté d'effacer au profit de l'héroïque "soulèvement national" de 1944. Celle de la vie quotidienne des petites gens dans un Etat qui s'arrange alors en âme et conscience avec le nazisme. Un déserteur polonais trouve refuge... Lire l'avis à propos de L'Orgue

1
Avatar magyalmar
7
magyalmar ·

Activité récente