Affiche Godzilla

Critiques de Godzilla

Film de (1998)

Interdit au plus de 10 ans

Ce que j'écris ici, relèvera presque de la critique d'enfance, celle que j'aurai fait quand j'avais eu 7 ans et que je venais de sortir de la salle du Pathé Belle Epine. Indéniablement j'étais la cible parfaite pour ce film, assez intelligent pour comprendre les ressorts du film, mais culturellement assez retardé pour ne pas m'indigne d'un pompage honteux de "Rencontres du troisième et type",... Lire l'avis à propos de Godzilla

2 1
Avatar HugoShapiro
4
HugoShapiro ·

Critique de Godzilla par thevashow

Film qui m'a marqué enfant, je me souviendrais de ce bon moment au cinéma en famille. Le film nous donne beaucoup d'émotion, la réalisation est assez bonne, les acteurs sont assez bons. Le coté négatif est le scénario enfin plutôt les dialogues qui sont parfois drôles et parfois un peu nuls. Un film où tu passes un bon moment à regarder ce fameux monstre se promener dans la ville de NY. Lire l'avis à propos de Godzilla

2 2
Avatar thevashow
5
thevashow ·

L'Ile aux Enfants

En 1996, Roland Emmerich est sacré Roi d'Hollywood. ID4 a ravagé le box-office, fort de son intrigue ras-des-paquerettes et surtout d'un nationalisme extrême, main-sur-le-cœur et yeux-au-ciel, dérangeant pour quiconque vit à cinq mètres de la frontière ou tout simplement aime le cinéma... Tous les choix s'offrent à lui, les majors soulèvent la jupe et écartent les... Lire l'avis à propos de Godzilla

2
Avatar Mike Öpuvty
4
Mike Öpuvty ·

Critique de Godzilla par brinb666

Godzilla trahi, les français qui ont l'air de gros abrutis (ça encore, ça passe). Tout l'esprit des Kaiju Eiga qui disparait pour donner un genre de sous jurassik park à 3 euros. Un horrible ratage. En même temps en confiant le film à emmerich qu'est-ce qu'on pouvait attendre ? Lire la critique de Godzilla

1
Avatar brinb666
2
brinb666 ·

Trop gros

Après avoir dégommé N.Y. avec des extra-terrestres, Roland Emmerich ressuscite pour la même tâche un monstre sacré : Godzilla. L'idée, à défaut d'être bonne, était au moins un brin prometteuse, cependant on est loin de ce qu'on pouvait espérer. Le scénario utilise les ficelles habituelles des films catastrophes (militaires bornés, maire jamais content, héros tout gentils), et la réalisation,... Lire la critique de Godzilla

Avatar Redzing
3
Redzing ·

Le temps de la réhabilitation pour (God)zilla ?

Bien que l'on puisse attribuer la véritable origine du genre "kaijù eiga" au King Kong de 1933 (film américain mais qui a rencontré un très grand succès au Japon) et au film Le monstre des temps perdu de 1953, le premier Godzilla paru en 1954 et ses très (très) nombreuses suites constituent réellement l'explosion de ce genre à part entière qui verra... Lire l'avis à propos de Godzilla

Avatar Bat Juju
6
Bat Juju ·

Godzilla aux USA

Remix de la légende de Godzilla à la sauce américaine. On valide ou pas? On valide moyennement, c'est sympathique sans plus. On reprend le délire du gros monstre qui détruit la ville, on tape un peu les français qui on repris les essais nucléaires, on place Jean Reno en pleine love story américaine!! Bref CA n'invente rien, c'est sympa sans plus et oubliable à souhait En gros,... Lire l'avis à propos de Godzilla

1
Avatar GuiKD
5
GuiKD ·

La pizza était bonne.

Avec un ami on essaie de se mettre d'accord sur un film à regarder ce soir. Je veux un truc violent et/ou impressionnant mais qui ne fait pas peur, lui s'en fiche tant que c'est disponible sur Netflix. Après 10 minutes de "oui/non/peut-être" parmi ce que la plateforme propose, on en arrive à Godzilla. C'est chouette! J'avais justement adoré les deux premiers Jurassic Park ; donc un seul gros... Lire la critique de Godzilla

Avatar Toudabsinthe
2
Toudabsinthe ·

Nanard Démesuré

Et si le drame dans la vie d'un spectateur c'est de grandir? Il y a bien des exemples de films qui nous accompagnent sur plusieurs décennies sans perdre de leur charme. Mais il existe malheureusement le cas inverse. Ces films qu'on a aimé enfant et que même la nostalgie la plus coriace ne pourra protéger devant des yeux plus aguerris. C'est exactement ce que je ressens devant le... Lire l'avis à propos de Godzilla

Avatar ConFuCkamuS
3
ConFuCkamuS ·

Critique de Godzilla par DarkElwood

Un accident se produit sur un navire japonais, en Polynésie française, alors en toute logique, la CIA vient faire ses investigations à la place des autorités françaises, normal. L'iguane géant aurait pu partir se balader en Australie (à côté), au Japon (un peu plus loin), ou même jusqu'en Californie (assez loin), mais manque de bol, par un étrange hasard, il débarque à NYC. C"est vachement... Lire l'avis à propos de Godzilla

Avatar DarkElwood
4
DarkElwood ·