LeCactus

Homme | Facebook
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Le meilleur moyen d'être critique sur un film, c'est d'abord d'essayer d'en faire un.
http://www.arkaos.ch/

Répartition des notes

  1. 59
  2. 132
  3. 228
  4. 288
  5. 469
  6. 952
  7. 1121
  8. 645
  9. 250
  10. 82

Comparez votre collection avec LeCactus

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de LeCactus
Sondages de LeCactus
Critiques de LeCactus

Dernières critiques

6.5
L'enfant-roi et le magicien

Plus proche du panorama que de l'étude, ce genre d'ouvrages a le malheur de proposer un savoir qui vieillit vite et mal. Dix ans après la sortie, de nouveaux circuits se sont développés sur internet, remplaçant les skyblogs occupant une partie conséquente de l'ouvrage. Le lecteur donc une promenade dans un passé où il peut s'interroger de l'espace accordé à la subjectivité de l'auteur. Car... Lire la critique de Le sacre de l'amateur : sociologie des passions ordinaires à l'ère numérique

1
Avatar LeCactus
3
LeCactus ·
Bande-annonce
7.8
Home Sweet Home

Adapté du roman éponyme de Michio Takeyama paru en 1948 dans une revue littéraire destinée à un jeune public, cette adaptation de La Harpe de Birmanie s'adresse moins aux enfants qu'à un public général. Le film revêt les formes d'un conte humaniste dans la lignée de ce qu'offrait Kurosawa, sans pour autant se laisser dévorer par le maître. On suit une compagnie de l'armée japonaise qui chante.... Lire l'avis à propos de La Harpe de Birmanie

2
Avatar LeCactus
8
LeCactus ·
Mentions J'aime de LeCactus

Activité récente

Statuts d'humeurs

L'Île aux chiens (2018) Wes Anderson, c'est le mec qui te fais rêver avec une déchetterie.
Laissez bronzer les cadavres (2017) Vu en première à Locarno. Un film de flingues un peu étrange perdu entre Doberman et El Topo, avec toutes les qualités et les défauts. Mais j'avoue non sans rougir un peu d'une joue : j'ai aimé.
Suicide Squad (2016) le seul point positif de ce film, c'est qu'il y aura plein de cosplay d'harley quinn