The first gods

Avis sur Godzilla II : Roi des monstres

Avatar VonConkerstein
Critique publiée par le

Godzilla II, je l'attendais de pied ferme.
Grand fan de la grosse bêbête depuis mon enfance, le voir au cinéma en haute définition était un véritable rêve de gosse devenu réalité !
Malgré ses défauts, le Godzilla de 2014 avait réussit à m'embarquer dans son trip de Kaijus devenant les dieux originels de la planète, j’aimais beaucoup le concept. Alors, voir un affrontement de Dieux tout droit ressortis du fond de la Toho, je n'allais pouvoir qu'adorer ^^

Alors, ais-je kiffé ? Bien sûr que oui ! Malgré ses défauts (qui pour certains, n'en sont pas vraiment) que je citerai dans ma critique, le film a réussi son pari sur de nombreux points !

Oui, le scénario du film est bancal, on ne sait pas vraiment ce que font les humains de Monarch , on comprend vite qu'il y a le camp des partenaires d'une symbiose entre humains et Titans et celui des misanthropes confirmés ne voulant que la destruction de l'humanité pour le bien de la planète (Ps : je peut comprendre cette pensée...).
C'est vrai que, contrairement au premier film qui prenait beaucoup trop son temps pour faire avancer l'histoire, celui-là possède un rythme scénaristique bien trop rapide, enchaînant les batailles épiques et les moments de lore à une vitesse folle, ce qui fait que l'on peut être un peu perdu à des moments, même si cela ne reste pas trop compliqué de suivre l'histoire, qui n'est pas très complexe (Godzilla doit tuer méchant Kaiju et papa humain doit retrouver fifille restée entre les mains d'une maman , certes aimante, mais peu responsable).

Oui, le scénario n'est pas ouf, mais cela ne m'as pas tant choqué que cela. Je ne suis pas venu voir un film avec des personnages bien développés et un scénario élaboré, je suis venu voir un film de Kaijus ! Tout ce que je veut, c'est du combat dantesque entre colosses et des colosses détruisant la civilisation humaine ! Le reste importe peu, il n'y a qu'à voir les autres films Godzilla, possédant les mêmes défauts mais restants de très bon films de Kaijus.

Le film souffre de quelques incohérences et d'éléments scénaristiques présents mais vides de sens

Pour les incohérences, à la fin du film, les titans plient le genou face à Godzilla, leur nouveau roi, qui est aux USA après sa victoire sur le serpent doré. Mais comment les titans qui marchent ont-ils pu arriver en Amérique alors que certains étaient en Europe ?

Les éléments scénaristiques sans réponse, en voilà quelques uns : comment les militaires ont ils conçu l'oxygen destroyer ? Comment la cité sumérienne adorant Godzilla as-t-elle été submergée ? Qu'est ce que c'est que ce délire de terre creuse ?

à part pour l'arme militaire, les autres problèmes soulevés dans ces spoilers n'en sont pas pour moi. Pour la cité, les titans qui traversent les continents et la vitesse de Godzilla, je me fiche de tout cela? Au contraire, cela amène des éléments de mystère, rappelant que les humains ne connaissent rien du monde dans lequel ils vivent, que de nombreuses choses leur échappe...Bref, que la Nature as encore plein de secrets , et que l'humain est bien peu de choses face à de telles forces....

Venons-en aux qualités du film.
Tout d'abord : les Kaijus sont magnifiques !
Si on nous en promet 17 sans jamais en montrer autant, ceux qui apparaissent à l'écran rendent super bien, diffusant une véritable aura de Dieu (ou de démon pour certains).
Godzilla est puissant et intimidant, Ghidorah est monstrueux et cauchemardesque, Rodan est sauvage et hostile, Mothra est merveilleuse et protectrice !
Chaque passage de ces Géants devant la caméra est une tuerie visuelle, on prend plaisir à voir ces bêtes majestueuses évoluer sur une terre qui ne leur appartient plus (pour l'instant en tout cas) et à se battre pour la suprématie.
Les combats, même si ils sont un peu trop courts pour certains à mon goût, sont dantesques, on ressent toute la puissance des coups et l'énergie déployée par les Dieux. Les quelques humains qui essayent de participer sont balayés d'un coup d'aile ou de laser, rappelant au spectateur que l'homo sapiens n'es pas un Dieu, qu'il n'a pas son rôle à jouer dans un duel de Titans.

"let them fight" disait Serizawa....

Ce même Serizawa qui meurt de facon héroique, soignant celui qu'il considère comme le seul protecteur de l'humanité. Sa mort étais vraiment touchante, même si ce con survit longtemps aux radiations environnantes XD

Le film laisse donc beaucoup moins de place aux humains, et c'est tant mieux, un film de Kaijus n'est pas fait pour développer des arcs narratifs complexes, ce n'est pas ce que le public avertis veut voir. Ils ont bien tenté de faire une petite histoire en mode "papa va refonder sa famille brisée" qui marche moyennement, tant c'est vu et revu, m'enfin bon, c'est un film américain, faut bien caser le mythe de la famille sacrée quelque part ^^

Divertissement aux proportions gargantuesques, Godzilla II : roi des monstres n'est pas un film qui fera l'unanimité. Beaucoup le compareront à tort aux films Marvel alors que les deux univers n'ont rien à voir en terme d'enjeux et de personnages ! Les titans ne sont pas des super-héros possédant leurs faiblesses sentimentales ou des problèmes sociaux/familiaux.
Ils sont bien au dessus de tout cela, ce sont des Dieux, protecteurs pour certains, destructeurs pour d'autres, ils agissent de façon bestiale et instinctive. Les comparer aux Avengers ou à d'autres super-héros serait une grave erreur de jugement, les deux n'ont rien à voir. Quand on a compris ca, on peut vriament apprécier le film pour ce qu'il est :)

Je pense qu'il sera décrié par la grande majorité des gens comme un nanar complètement bidon, mal scénarisé et mettant trop en avant les monstres (les mecs qui usent de cet argument...Vous êtes sérieux ?).

Bref, tout ceux qui venaient voir un film développant des humains et un bon scénario trouveront ce film nul, mais ce ne sont pas les qualités voulues d'un film de Kaijus.
Le film divisera donc beaucoup, mais les fans de la première heure du Big G ne seront pas déçu face à ce spectacle apocalyptique, amenant l'humain à relativiser : il n'a jamais été le Roi de ce monde, et ne le sera jamais.
Mauvais film d'un point de vue occidental ? Oui. Bon film de Kaijus ? Assurément <3

(Cette critique verra potentiellement quelques changement, elle a été écrite en dix minutes sous une couverture, et je comptai revoir le film au moins une fois, rien que pour le plaisir.)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 151 fois
1 apprécie

Autres actions de VonConkerstein Godzilla II : Roi des monstres