Fincher is coming

Avis sur Gone Girl

Avatar TheBadBreaker
Critique publiée par le

Arrivé à la fin du film, j'ai senti un truc sur ma joue… et je me suis rendu compte que je venais de me prendre une grosse baffe...

Gone Girl a été une réelle surprise pour moi. D’une part, et c’est rare pour moi, je n’en connaissais absolument rien. Je n’avais pas vu la bande annonce, pas lu le résumé. Cependant, le nom de Fincher sur l’affiche m’a suffi pour convaincre l’ami qui m’accompagnait de ne pas choisir Dracula Untold. D’autre part, j’ai beaucoup aimé, alors qu’aucun film n’avait capté mon attention pour cette fin d’année. Celui-ci se positionne aisément dans mon Top 10 de 2014, juste derrière le chef d’œuvre de Wes Anderson.

David Fincher est pour certains une référence ; il vient de le devenir pour moi. J’avais pourtant relativement aimé tous ses films (à part Alien3, coucou Louisette), mais je ne le trouvais pas incontournable. Là, M.Fincher m’a assis sur mon fauteuil, et il m’a violemment calmé. Je dois maintenant vite revoir son « Millenium », et j’attends impatiemment la sortie de son prochain film.

Gone Girl commence par une suite rapide de plans fixes, du style générique de Walking Dead. Les noms du casting restent chacun à peine une seconde à l’écran. C’est tout aussi rapidement que l’on va rentrer dans cette histoire. Celle d’un homme qui rentre un jour chez lui pour retrouver sa femme, mais celle-ci a disparu. Ça, c’est le postulat de départ. Car si l’on pensera rapidement comprendre tous les enjeux, ce sera la plupart du temps à tort, et ça ne nuira en rien à la découverte de l’œuvre.

La maîtrise du réalisateur est hallucinante. La mise en scène est vraiment parfaite. Nous alternons sans aucun souci de forme entre différents moments de l’histoire, entre passé et présent, dialogues et voix off, questions et découvertes.

Le déroulement du film est captivant. Certaines scènes sont d’une indéfinissable tension.

C’est dans sa longueur, notamment dans son final grandiose, que repose une partie de l’intérêt du film. Les dernières scènes nous entraînent lentement vers quelque chose d’infini, d’incertain.

J’ai rarement ressenti à ce point du bonheur dans la durée. Je pense que certains spectateurs insouciants lâcheront, certains aurons du mal à la fin du film.

Intelligent, ahurissant, ce final m’a scotché.

C’est satisfait, et le sourire aux lèvres, que j’ai pu me lever et quitter le cinéma, lieu que j’aimerais fréquenter plus souvent. Gone Girl m’a clairement donné envie de vite revivre une telle expérience.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3435 fois
130 apprécient · 14 n'apprécient pas

TheBadBreaker a ajouté ce film à 7 listes Gone Girl

Autres actions de TheBadBreaker Gone Girl