Sex, boat and rock'n roll

Avis sur Good Morning England

Avatar iori
Critique publiée par le

Je fais partie de la génération des radios libres, qui n'a jamais su ce que pouvaient représenter les radio pirates, pourtant l'idée de voir des enfants écouter leurs radios en cachette le soir, de voir le phénomène que ça peut engendrer sur tout un pays, ça me parle.

Les radio pirates ce sont un peu les ancêtres des réseaux sociaux, un moyen de toucher du monde, de faire passer des messages, des musiques, des blagues à tous d'une manière accessible.
Avec en plus un côté revendicateur,provocateur, et une volonté farouche d'obtenir et défendre la liberté d'expression (cette dimension on ne peut pas vraiment savoir ce que ça représente quand on n'a pas eu à se battre pour pouvoir juste défendre ses opinions, petits chanceux que nous sommes)

Écouter une radio-pirate, c'est l'occasion pour des enfants sages de faire parler leur côté rebelle: c'est pas très compliqué et ça donne l'impression d'être rock'n roll (j'aime bien quand on voit la diversité des gens qui suivent les aventures auditives de nos héros, même si ces scènes ont tendance à se répéter un peu trop dans le film).

Donc sous ses airs de ne pas y toucher, le film a au moins l'avantage de parler d'un vrai phénomène de société, et de s'en servir pour nous plonger dans un univers de débauche.

La bande originale est presque l'héroïne du film, c'est elle qui justifie l'existence de la radio pirate donc forcément, on y fait attention, même si j'ai été presque déçue de ne pas la trouver totalement démentielle (je ne dis pas que les morceaux utilisés ne sont pas bons, juste que j'ai comme une impression qu'ils auraient pu être mieux mis en valeur).

Le style général, les couleurs, les décors, costumes, tout ce qui titille l'œil est agréable, même les différents personnages sont cohérents et donnent ce côté rock qu'on est venu chercher, mais sans plus.

L'intrigue pêche un peu (sur un bateau quoi de plus normal?), mais à la rigueur on ne s'en rendrait pas compte si le reste nous emportait réellement dans un océan de sensations. Le côté complètement étriqué du pouvoir tombe un peu comme un cheveu à la mer: niveau réalisme on touche le fond (marin), et même si on sait qu'on ne navigue pas dans un documentaire, ça perturbe un peu.

l'ensemble est agréable, mais pas jouissif non plus, une bonne surprise pour qui n'en attend rien, une quasi déception pour les autres qui pensaient y trouver LE film du rock, ça reste un bon moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 360 fois
2 apprécient

iori a ajouté ce film à 1 liste Good Morning England

  • Films
    Illustration Visionnages - cru 2012

    Visionnages - cru 2012

    Avec : (500) jours ensemble, The Dark Knight Rises, De l'eau pour les éléphants, American Psycho,

Autres actions de iori Good Morning England