Introduction de Mass Effect 2 - version 2.0

Avis sur Gravity

Avatar Karrie
Critique publiée par le

Que dire de neuf sur Gravity que d'autres ne vous auraient pas déjà dit ? Pas grand-chose, pour être franche. Étant en compagnie de mes copains fans de Mass Effect, nous n'avons pas pu nous empêcher de voir des similitudes visuelles entre Gravity et notre saga tant chérie - en mieux pour Gravity. Déjà, parce que c'était sur grand écran et parce que c'était - à mon humble avis - carrément plus travaillé. Il n'empêche que sur certains plans, j'étais persuadée de voir apparaître l'écran titre du jeu.
On peut mettre Alfonso Cuaron sur le film de Mass Effect d'ailleurs ? Pretty please? Avec un scénario décent ça peut donner...

Visuellemment... ben visuellement, c'est la claque. C'est d'autant plus impressionnant lorsqu'on sait qu'il y a eu une grande partie de performance capture, quasi indétectable à l'écran, pour les acteurs - sûrement lors de ces longs, très longs plans séquence qui tournent et virent autour des personnages, du vaisseau, des stations spatiales etc. pour un rendu absolument grandiose. La 3D est un vrai bonus, ce coup-ci. C'est typiquement pour ce genre de film qu'elle a été créée. Les plans de la Terre virent entre l'aurore, le crépuscule, la nuit et le jour et donnent un melting pot visuel plus que bienvenu. Mieux encore : on reconnaît ce qui se trouve sous nos astronautes ! On a repéré le Nil, entre autres.

La photographie justifie à elle seule le visionnage du film, donc - mais elle est complétée avec brio par le travail sur le son. Se rappelant qu'il n'y a pas de son dans l'espace, l'équipe de Cuaron a opté pour une bande-son rendant compte des vibrations, de l'absence de gravité, de la force du vide qui balance nos personnages et leur matos comme des hochets. C'est super bien fichu, quoiqu'on souffre un peu quand le son est trop fort dans le cinéma.

Niveau narration, je n'ai pas grand-chose à reprocher au film : il est honnête dans ce qu'il propose, c'est-à-dire un voyage en pleine immersion dans l'espace avec un scénario au mieux décent, au pire prétexte. Je n'ai rien à redire sur la trame narrative de la première partie du film qui a posé des personnages humains et identifiables, à défaut de créer une dynamique intéressante de développement des dits personnages. Sur la deuxième, j'ai plus de réserves. Le conflit de l'héroine, avec une métaphore de renaissance à la mord-moi-le-noeud malgré quelques clins d'oeils visuels sympas à 2001, n'a pas grand intérêt à mes yeux et un plan bien particulier du film - position foetale - m'a fait ricaner tout haut dans le cinéma. Il n'y avait pas besoin d'un passé cliché et lourdingue pour notre héroïne pour être investi dans l'histoire. On l'était déjà. Mes respects à Sandra Bullock qui a à mon sens bien endossé le rôle, mais dommage pour cette deuxième partie malgré de très jolis passages de pétage de câble. Quant à George Clooney... ben c'est George Clooney, il dégouline de charme, peut-être un peu trop, même si son rôle est d'être le centre de calme et de soulagement du film, le mec qui rassure. Sans spoiler, sa dernière scène dans le film m'a relativement affligée.

En somme, Gravity est une merveille d'ambiance : absolument magnifique point de vue visuel et sonore, très efficace dans sa logique d'oppression et de peur du vide intersidéral de l'espace - même la vision de la Terre, pourtant "tout près" n'est pas spécialement rassurante. Si vous devez le voir, allez le voir au cinéma, c'est un impératif.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1159 fois
41 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Karrie Gravity