👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Guinea Pig signe un second film sous le doux nom « Flower Of Flesh And Blood ». Le nom donne déjà la couleur de ce que nous allons voir. La jaquette quant à elle nous montre à quelle point le film sera réaliste et surtout riche en hémoglobine.
Tout d'abord, le scénario tient sur une ligne et ne cherche pas la complication, le but est juste de faire simple, radical et surtout pas dans la dentelle. Qu'est-ce qui caractérise ce film ?
Tout d'abord la durée est inférieure à une heure, le réalisme est poussé à son paroxysme et surtout il y a une richesse sanguinolente dantesque. Le film n'a presque pas eu de budget pour être réalisé.
Un homme coiffé d'un casque samouraï va découper petit à petit sa victime. C'est simple le film s'adresse à ceux qui veulent découvrir l'underground et voir de quoi les japonais sont capables en matière de gore. Tourné uniquement et purement en huit-clos, le film a une atmosphère particulièrement macabre et sadique.
Avec un budget quasi-inexistant, un réalisme aussi poussif et un gore aussi puissant, les amateurs seront ravis de voir ce métrage, les curieux qui ne sont pas sûr d'eux, passez votre chemin. Voici le film de série Z par excellence.

Poustach
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films sanglants

il y a 3 ans

1 j'aime

Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood
Zogarok
7

Critique de Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood par Zogarok

S’insinue alors un heureux paradoxe, le film se voulant si expressément macabre, réclamant tellement l’absolu, qu’il apparaît plus "grotesque" qu’inquiétant : la chorégraphie de l’horreur est en fait...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood
Bavaria
1

Critique de Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood par Mickaël Barbato

Le film qui a fait craquer Charlie Sheen : après avoir visionné cet étalage de gore, l'acteur était persuadé d'avoir assister à un authentique snuff et en a informé les autorités qui sont remontés...

Lire la critique

il y a 12 ans

8 j'aime

5

Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood
Subversion
3

À la recherche de l'intérêt perdu

On peut difficilement passer à côté des Guinea Pig, cette saga de faux snuffs-movie qui ne cessent d'alimenter des rumeurs folles sur Internet et de diviser les spectateurs. J'ai longtemps hésité à...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime

2

Need for Speed
Poustach
8

Trace ta route sans te retourner.

Je n'attendais pas grand chose de cette épisode. D'ailleurs à sa sortie je n'avais pas la configuration nécessaire pour le faire tourner sur PC. Je me suis laisser tenter avec l'édition Deluxe, qui...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

We Came as Romans
Poustach
7

Critique de We Came as Romans par Poustach

Le Metalcore depuis de nombreuses années, est un élément peu innovant, malgré quelques performances intéressante, l'ensemble reste monotone. Malgré cette idée qui reste dans nos têtes, des bandes...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime

Incarnate
Poustach
3
Incarnate

Critique de Incarnate par Poustach

Et voici un nouveau (énième) film reprenant le cas des possessions et désirant être percutant. Mais non, mon dieu sauve-nous de ces massacres répétés contre le film d'horreur du sous-genre de la...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime