First Henry Shooter

Avis sur Hardcore Henry

Avatar Vendr3ll
Critique publiée par le

Prenez n’importe quel FPS sorti ces dix dernières années comportant son lot de situations épiques, claquez un cyborg muet comme protagoniste principal, ajoutez ici et là quelques NPC débiles et inintéressants, enrobez le tout d’un scénario prétexte à de la bonne grosse castagne, et vous obtenez Hardcore Henry.

Une série B qui ne manque pas de panache mais qui se contente d’une seule idée de mise en scène (une vraie caméra en vue subjective et non « embarquée ») sans malheureusement chercher à en faire plus. Disons-le clairement, c'est une adaptation bête et méchante du genre FPS tout entier.

Les scènes d’action s’enchainent sans fin et les rares temps morts sont constamment écourtés pour faire place à encore plus d’action. Les situations bien connues des amateurs de FPS se succèdent, parfois sans queue ni tête, et souvent sans idée, sans saveur, si ce n’est celle de cette violence totalement décomplexée et assumée.

Ceci dit, et je pense qu’il est important de le souligner compte tenu du choix de mise en scène, l’action reste parfaitement lisible à chaque instant.

On retiendra tout de même une dernière baston assez jouissive se concluant sur l’une des morts les plus créatives de ces dernières années. C'est peu, mais ces 15 dernières minutes sauvent à elles-seules le film de la catastrophe.

Hardcore Henry fera esquisser un sourire aux amateurs de FPS, les autres trouveront probablement le temps (très) long. Un exemple différent d'adaptation de jeu vidéo ratée, qui se contente d'une transition littérale entre les deux médias sans chercher, justement, à adapter quoique ce soit pour le cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 67 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Vendr3ll Hardcore Henry