Back to the future but... à Poudlard

Avis sur Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban

Avatar Matt  Fox
Critique publiée par le

Souvent considéré comme le meilleur de toute la saga (choix discutable, surtout lorsqu'on a 8 épisodes), Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban a l'image de l'élève dissipé de cet univers de magie et de sorciers. La cause ? le fameux réalisateur Alfonso Cuaron, superbe réalisateur mexicain qui nous a après donné Les fils de l'homme et Gravity (2 quasi- chef d'oeuvres d'anticipation et de SF survival pure), maître des plans- séquences et auteur avec une réalisation souvent virtuose, on se demande bien comment les producteurs ont pu l'engager.
Faisant partie de la fameuse génération années 2000 qui a grandi avec Harry Potter et qui a été rythmée pendant toute ma jeunesse par les aventures du binoclard, je suis allé voir celui- là au cinéma, et c'est vrai que c'est peut- être le meilleur souvenir de la saga que j'avais.
Cuaron a réussi à parfaitement combiner le cahier des charges d'Harry Potter tout en y mettant sa patte, avec une réalisation beaucoup plus fluide et qui nous permet de réellement s'immiscer dans l'univers. Colombus offrant sans doute une réalisation trop classique et trop fidèle à l'oeuvre, Cuaron s'en libère pour faire de vrais choix scénaristiques et filmiques plutôt très sympas et audacieux : que cela soit les scènes avec les détraqueurs qui sont une véritable épreuve de silence et de cris lorsqu'on est môme comme je l'étais, ou toute la scène avec le retour en arrière est super bien travaillé.
Que cela soit la photographie, les acteurs qui enfin jouent bien (parce que les 2 premiers...), le son, les décors ou même les effets spéciaux qui pas si mal vieillis, tout est ici au service du scénario en béton et d'une mise en scène réjouissante, fraîche et dynamique, avec de nouveaux éléments de l'univers d'Harry Potter qui sont aussi super bien trouvés (la carte du maraudeur, qui a toujours rêvé d'avoir une carte comme ça sérieux ?).
Bien que quelques longueurs au niveau de la mise en scène, le rythme est par contre à 100 à l'heure contrairement à d'autres films de la saga, et on se délecte encore une fois des dialogues eux aussi superbes entre les différents personnages. Et que dire de voir ce film lorsqu'on est enfant ? Emma Watson devient enfin plus grande et plus jolie, et par cela que mes premiers émois sont souvent partis d'elle (enfin je pense), Daniel Radcliffe joue enfin mieux, et Rupert Grint reste mon préféré (souvent négligé, mais je trouve que c'est toujours le meilleur des 3). Pour ce qui y est des professeurs, leur interprétation est toujours parfaite : Richard Harris me manque en Dumbledore mais Gambon fait le boulot, Maggie Smith et Alan Rickman sont toujours aussi parfaits dans leur rôle respectif, et Robbie Coltrane est toujours incroyablement sympathique en Hagrid.
Des rebondissements à la chaine, un aspect plus mature et plus tourmenté de la série, l'apparition de mon personnage préféré Sirius Black, interprété de façon touchante par un Gary Oldman en pleine forme, et un épisode aussi fantastique que divertissant ! Magique !
Cuaron a trouvé une recette parfaite, qui malheureusement ne trouvera pas de suite. Et dire que Jeunet a été approché plein de fois pour prendre les rennes d'Harry Potter...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 165 fois
Aucun vote pour le moment

Matt Fox a ajouté ce film à 1 liste Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban

Autres actions de Matt Fox Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban