L'Anvers du décor

Avis sur Het Tweede Gelaat

Avatar Val_Cancun
Critique publiée par le

Troisième adaptation filmique des romans policiers du belge Jef Geeraerts, après "De zaak Alzheimer" (2003) et "Dossier K" (2009), "Het Tweede Gelaat" réunit une nouvelle fois le tandem de héros récurrents Vincke et Verstuyft.

J'avais vu une première fois "Double face" (le titre francophone) à l'époque où je dévorais les polars scandinaves, et où les films (et séries) de serial killer étaient mon genre de prédilection. Je l'avais alors beaucoup apprécié.
A la revoyure, il s'agit en réalité d'un polar assez moyen, comme on a vu des dizaines ces dernières années, et donc à réserver aux fans du genre.

Certes, la mise en scène de Jan Verheyen apparaît plutôt solide, d'autant que le projet bénéficie d'un budget conséquent à l'échelle locale. Mais l'ensemble reste le plus souvent dans les standards télévisuels, hormis quelques beaux plans ou mouvements de caméra (tel que l'ultime plan, un très long travelling avant sur la route puis sur la ville en arrière-plan, réalisé à l'aide d'une grue).
Certes, l'ambiance visuelle bleue-grisâtre est en harmonie avec la tonalité sombre et dépressive du récit, et sied bien aux décors assez tristes et froids de la ville d'Anvers ; mais ce type d'atmosphère ne présente plus la moindre originalité désormais...

Idem pour le duo de flics très différents mais complémentaires, un schéma caricatural et convenu - même si dans cet épisode il y a vraiment de l'eau dans le gaz entre le très sérieux Vincke (Koen de Bouw) et le désinvolte Freddy (Werner De Smedt).
Ces deux-là ne sont pas particulièrement attachants de mon point de vue.

Reste le scénario : si l'enquête sur ce tueur qui décapite ses victimes se révèle plutôt captivante durant la première heure, les incohérences et les facilités ont tendance à se multiplier par la suite, jusqu'à un dénouement assez prévisible - tout en restant flou quant aux motivations du tueur.
Surtout, l'ensemble finit par apparaître assez longuet (plus de 2 heures).

Comme on peut le constater, "Het Tweede Gelaat" n'a donc rien d'un grand polar mémorable.
Cela dit, ce troisième et dernier volet fait néanmoins le job, et offre un divertissement honorable à l'amateur d'enquêtes policières, en compilant les ingrédients habituels du genre : une bonne dose de mystère, du suspense, une pointe de gore et une touche d'érotisme.
NB : J'ai hésité avec la note de 5, mais en souvenir de mon premier visionnage nettement plus enthousiaste, je monte jusqu'à 6/10.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 18 fois
2 apprécient

Val_Cancun a ajouté ce film à 2 listes Het Tweede Gelaat

  • Films
    Cover Whodunit au cinéma

    Whodunit au cinéma

    whodunit (de l'anglais "who [has] done it?" c’est-à-dire "qui a fait le coup?") : forme de récit policier dont la finalité est...

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films belges

    Les meilleurs films belges

    Avec : Les Ardennes, Deux jours, une nuit, Sœur Sourire, Tueurs,

Autres actions de Val_Cancun Het Tweede Gelaat