👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Éric Toldeno et Olivier Nakache nous ont habitués à trouver des histoires incroyables de la vie quotidienne et à en faire des films comme avec le film Intouchables.
C’est à nouveau le cas avec Hors Normes. Ce film raconte l’histoire de deux hommes qui s’occupent d’enfants autistes qui ont été rejetés de et par toutes les institutions spécialisées existantes.
La particularité de ces deux hommes, qui travaillent ensemble et s’apprécient tant au plan professionnel que personnel, est que l’un est un Juif pratiquant tandis que l’autre est un Musulman pratiquant.
La structure gérée par le Juif pratiquant emploie des jeunes femmes qui portent le voile. Et tout cela se passe bien !
Le film se déroule sous fond d’inspection de l’IGAS, l’inspection Générale des Affaires Sociales, car la structure qui accueille tous ces enfants avec autisme (et non des enfants autistes comme c’est précisé dans le film) n’a aucune autorisation pour les accueillir.
Les formateurs ou accueillants ne sont pas tous diplômés, loin de là. C’est une autre particularité de ces deux comparses : ils emploient des jeunes en difficulté ou issus de quartiers difficiles et ils leur proposent de les former et de leur proposer un emploi à la clé.
Woaw. En voilà deux qui sont vraiment impressionnants. Des Mench comme on dit en Yiddish. Des gars biens, des gars exceptionnels.
Comme pour tous les films de Nacache et Toledano, les sentiments et les situations tendues sont montrés avec pudeur et retenue. C’est fin et fort. A aucun moment, ils ne tombent dans la facilité, les larmes et le pathos.
En plus, j’adore Vincent Cassel et Reda Kateb.
Si vous avez aimé le film, je vous conseillé de voir le documentaire que Nacache et Toledano ont réalisé il y a quelques années et qui intitule « On devrait en faire un film ».
Ce documentaire suit les deux vrais personnages et nous raconte leur histoire et celle des enfants qu’ils soignent.
Je vous conseille de le voir après le film car il y a plein de jeunes qui sont dans le documentaire et dont on retrouve l’histoire dans le film. Il serait donc dommage de commencer par le documentaire. Le film perdrait un peu de saveur.

DavidLozano
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 2 ans

Hors Normes
EricDebarnot
7
Hors Normes

Le lien social

S'il y a un fil conducteur qui traverse toute la filmographie, désormais conséquente, du "couple" Nakache / Toledano, c'est indiscutablement le thème du "lien social", et de son importance capitale,...

Lire la critique

il y a 2 ans

49 j'aime

12

Hors Normes
6nezfil
7
Hors Normes

Humanisme sans angélisme

Le mot lui-même, autisme, n'est presque jamais prononcé dans Hors normes, non pour nier cette "différence" mais plutôt pour éviter de coller une étiquette tellement réductrice et bien pratique...

Lire la critique

il y a 2 ans

48 j'aime

2

Hors Normes
lhommegrenouille
1
Hors Normes

La politique des bas-instincts du duo Nakache-Tolédano

Je me souviens d’il y a dix ans. Je me souviens d’ « Intouchables »… On y parlait de fracture sociale. On y parlait de parias, que ce soit par le handicap, les origines sociales ou l’orientation...

Lire la critique

il y a 2 ans

25 j'aime

12

Years and Years
DavidLozano
8

Une série à voir, mais qui aurait pu aller plus loin

Il y a des séries pour lesquelles il est difficile de donner un avis tranché. La série Years and Years en fait partie. Le point de départ de la série se situe de nos jours, en Angleterre, en plein...

Lire la critique

il y a 2 ans

5 j'aime

1

Bis
DavidLozano
10
Bis

La nostalgie joyeuse

Deux amis d'enfance qui ont la quarantaine bien tassée retournent dans le passé, en 1986. Exactement la veille des résultats du bac. On connaît l'histoire d'avance, on sait comment cela va se finir...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime

This Is Us
DavidLozano
9
This Is Us

Touchant et réconfortant

Que dire de cette série "This is us" ? Que dire qui ne fasse pas fuir le lecteur que j'aurais pu être ? Que dire que ne fasse pas niais car j'ai adoré cette série et je voudrais donner envie aux...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime

2