Echec commercial cuisant et mérité

Avis sur Hudson Hawk, gentleman et cambrioleur

Avatar Redzing
Critique publiée par le

A peine sorti de prison, le célèbre cambrioleur "Hudson Hawk" est contraint par de sinistres individus à voler des artefacts liés à De Vinci, et se retrouve embarqué dans une aventure. Le film fut un gros four au box office en 1991, et on comprend aisément pourquoi.

Outre les acteurs à côté de leurs pompes (Andie MacDowell transparente, James Coburn qui cachetonne, Bruce Willis et ses répliques qui sonnent faux...), l'ensemble se veut comme un mélange de comédie et de polar, mais rate ses deux objectifs. Les effets comiques façon Tex Avery (avec bruitages associés !) tombent à plat, et l'humour vole très bas, oscillant entre le grotesque et l'abrutissant.

L'intrigue n'a ni intérêt ni grande logique, et sombre assez vite dans le n'importe quoi, malgré quelques idées qui auraient pu être amusantes (le fait de rythmer un vol sur une chanson...). Par ailleurs, n'espérez pas des scènes de casse mémorables, celles-ci sont expédiées en quelques minutes. Enfin, la réalisation est complètement anecdotique, et la BO de Michael Kamen est sans doute l'une des plus fades de sa carrière. A fuir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 202 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Redzing a ajouté ce film à 1 liste Hudson Hawk, gentleman et cambrioleur

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 1991

    Les meilleurs films de 1991

    Avec : Terminator 2 : Le Jugement dernier, Le Silence des agneaux, My Own Private Idaho, Barton Fink,

Autres actions de Redzing Hudson Hawk, gentleman et cambrioleur