👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

En 2001, alors qu'il fait la promo de "Replicant", Jean-Claude Van Damme est invité sur un plateau télé français. Il expose, dans un franglais plus ou moins cryptique, les principes de ce qui deviendra la VOD et le streaming par abonnement. Mais ses propos seront surtout repris pour être moqués par les médias français. En 2021, ça y est, Mr "Muscles from Brussels" réalise sa prophétie, et sort (avec quelques trains de retards...) son premier film directement diffusé sur Netflix.

"Le Dernier Mercenaire" part d'une ambition sincère, celle de parodier les films d'action, et d'offrir un spectacle digne du cinéma populaire d'antan. On y trouve ainsi quelques références cinéphiles, allant du "Professionnel" avec Jean-Paul Belmondo... à un clin d’œil étonnant (et involontaire ?) au tout premier rôle improbable de JCVD dans "Monaco Fever".

Le problème est que si les intentions y sont, l'exécution ne suit pas. Le film s'avère très vite poussif et balourd. Acteurs aux fraises et beaucoup trop nombreux pour que l'on s'intéresse au sort des personnages. Humour peu recherché (non messieurs, il ne suffit pas de jouer les idiots pour être drôle). Scénario laborieux. Quelques bonnes idées, mais traitées de manière pachydermique : le méchant fan de "Scarface" qui nous envoie ses références en pleine figure, le fils mauviette du héros gros dur tape sur les nerfs au bout de quelques minutes, etc.

C'est d'autant plus dommage que le film passe à côté de certaines bonnes idées. Par exemple, Van Damme est régulièrement affublé de perruques... qui servent surtout à masquer les doublures lors des combats (Van Damme a beau mouiller allègrement le maillot et envoyer quelques high-kicks, il a 60 ans et des limites physiques !). S'il avait poussé l'auto-dérision jusqu'au bout, il aurait été amusant de construire des gags sur ces doublures...

"Le Dernier Mercenaire" est donc sans grand intérêt, on lui préférera sans sourciller "JCVD" en termes d'auto-dérision.

Redzing
2
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2021

il y a 11 mois

16 j'aime

16 commentaires

Le Dernier Mercenaire
Redzing
2

Et pourtant il l'avait prédit...

En 2001, alors qu'il fait la promo de "Replicant", Jean-Claude Van Damme est invité sur un plateau télé français. Il expose, dans un franglais plus ou moins cryptique, les principes de ce qui...

Lire la critique

il y a 11 mois

16 j'aime

16

Le Dernier Mercenaire
Boubakar
3

Tuer, ça tue.

Un ancien mercenaire revient pour sauver son fils, protégé par une immunité diplomatique qui a pris fin, d'un complot où il est indirectement mêlé. On peut dire ce qu'on veut sur Jean-Claude, mais...

Lire la critique

il y a 11 mois

11 j'aime

3

Le Dernier Mercenaire
An-Zun
8

Van Damme entre Rires et Actions, c'est tout bon !!!!

Fan depuis toujours de JCVD, surtout durant sa période dorée des 80's et 90's, j'avais laissé tombé les films avec l'acteur acrobate belge depuis les années 2000 et ses interviews plutôt bizarres et...

Lire la critique

il y a 11 mois

8 j'aime

4

Le Dernier Mercenaire
Redzing
2

Et pourtant il l'avait prédit...

En 2001, alors qu'il fait la promo de "Replicant", Jean-Claude Van Damme est invité sur un plateau télé français. Il expose, dans un franglais plus ou moins cryptique, les principes de ce qui...

Lire la critique

il y a 11 mois

16 j'aime

16

Enola Holmes
Redzing
4
Enola Holmes

Holmes quitte l'école élémentaire

Tout le monde connait bien sûr Sherlock Holmes, le plus grand détective du monde. Les amateurs connaissent déjà son frère Mycroft, moins malin et plus conservateur. Voici maintenant sa sœur cadette,...

Lire la critique

il y a 2 ans

11 j'aime

1

Metal Lords
Redzing
4
Metal Lords

Sous le métal, la guimauve

Contrairement à ce que Netflix essaie de vendre, "Metal Lords" n'a rien d'un film subversif, ni vraiment "métal" sur le fond. Il s'agit d'un teen movie tout ce qu'il y a de plus classique et...

Lire la critique

il y a 3 mois

9 j'aime

7