Une toile de cases

Avis sur Hulk

Avatar OneEyePied
Critique publiée par le

La plupart des réalisateurs qui s'essayent à l'adaptation de comics sont victimes du même écueil : il se concentre sur l'adaptation narrative sans jamais chercher à adapter le médium.

Effectivement, vouloir reproduire le langage de la BD au cinéma, c'est un peu casse-gueule, et ça demande une grosse dose d'expérimentation. Le chemin inverse est courant et accepté, mais n'oublions pas que pour le commun des mortels la BD n'est qu'un art mineur. Et encore, appeler ça un art c'est être gentil.

Si vous ne voyez pas ou je veux en venir, retourner voir "L'incroyable Hulk" de Leterrier, cette adaptation d'une série télé fauchée, qui tente de faire passer un body-builder pour une machine de guerre shootée au rayon gamma.

Oui Ang Lee a pris un risque. Il expérimente, il revient à l'essence du personnage, adaptant plutôt fidèlement l'histoire originelle. Oui, Hulk fait des sauts de plusieurs kilomètres. Oui, Hulk fait valdinguer des tanks dans le ciel. Oui, cela ne tue presque jamais personne. Oui, Hulk combat des monstres grotesques. Oui, Hulk DÉTRUIT.

Et la forme ? Parlons en. Là est le coup de génie. Abusant de split screen, poussant le regard du spectateur à naviguer dans le cadre comme il le fait sur une planche de BD, Ang Lee essaye de mettre de la BD dans son film, allant jusqu'à adopter un design étonnement criard. Vous avez vu cette base militaire aux couleurs primaires, digne d'un assortiment Playskool ? Oui, c'est ridicule. Pourtant c'est à ça que ressemblaient les complexes technologiques de la BD.

Certes, on ne peut pas ignorer que parfois l'expérience ne prend pas, que l'effet de style s'effondre sous le poids de ses propres excès. Mais faire un blockbuster comme celui là demande une audace rare.

Œuvre incomprise, car sans doute trop expérimentale, trop éloignée des attentes d'un public qui ne connaissait de Hulk que la série télé, ce film reste un jalon dans la tentative de porter les codes d'un art de l'espace, la bande dessinée, vers un art du temps, le cinéma (liser Scott McCloud !).

Oh, et puis merde : y a Jennifer Connely dedans. Ça ne vous suffit pas ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 980 fois
21 apprécient · 5 n'apprécient pas

OneEyePied a ajouté ce film à 1 liste Hulk

Autres actions de OneEyePied Hulk