District 12.

Avis sur Hunger Games : L'Embrasement

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

Carton au box-office mais éreinté par la majorité des spectateurs, le premier "Hunger Games" n'avait pas convaincu grand monde. Cette suite, toujours adaptée de la trilogie de Suzanne Collins, se devait de rattraper les lacunes d'un précédent volet bancal et rarement lisible mais qui avait tout de même quelques qualités, à commencer par l'implication de son héroïne.

Contre toute attente, le yes-man Francis Lawrence, coupable de l'ignoble adaptation de "Je suis une légende" avec Will Smith (à sa décharge, le scénar était déjà pourri), rend une copie tout à fait honorable, solide et divertissante à défaut d'être inoubliable. Apprenant des erreurs du premier, Lawrence prend bien soin de rendre l'action lisible et de soigner ses images, parfois sublimes.

Plus ou moins fidèle au matériau d'origine, ce second épisode développe les thématiques abordées précédemment, critique intéressante d'une société totalitaire offrant à son peuple une télé-réalité abjecte et sensationnaliste, dans le but principal d'endormir les esprits, comme l'avaient fait les empereurs romains avant eux. Le film conserve quelques bonnes idées du bouquin tout en atténuant les énormes défauts du second tome, à commencer par un triangle amoureux mieux géré et plus discret.

L'ensemble a beau être long et parfois kitsch (mais un peu moins que le premier), trop propre sur lui, il n'en reste pas moins réussi et prometteur, bénéficiant également d'une interprétation impeccable, Jennifer Lawrence en tête. Et un film pour ado un minimum transgressif (j'ai bien dit un minimum), c'est bien trop rare par les temps qui courent pour lui chier dessus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 367 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Gand-Alf a ajouté ce film à 6 listes Hunger Games : L'Embrasement

Autres actions de Gand-Alf Hunger Games : L'Embrasement