👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Voici le monde normal.

Tu vas travailler dans une ville. Autour de toi, des énormes bâtiments neufs. Ils se ressemblent tous. Mais tu ne pourras jamais te permettre d'y vivre, parce que ce ne sont pas vraiment des habitations. Ce sont des blocs d'argent achetés par des conglomérats d'investisseurs qui ne savent pas où d'autre placer leurs finances.

Puis le Brexit est arrivé. Il a montré à tous que les personnes qui te dictent ce qu'est le monde - les politiciens, les journalistes, les experts "Think Tank" - ne savent RIEN. Il a montré qu'eux ET toi, vivez dans un monde de rêve, détaché de la réalité.

Tu passes tes nuits et tes jours sur les réseaux sociaux. La vision originelle était qu'ils allaient ouvrir un nouveau paradis pour toi où l'information serait partagée librement. Mais à présent, les algorithmes sont si puissants, et savent tellement de choses sur toi, qu'ils ne te donnent que ce que tu aimes recevoir. Tu es piégé dans une chambre d'écho. Tout ce que tu vois, tout ce que que tu entends, n'est plus que toi-même.

Tu vas au bureau, tu t'assieds sur ta chaise, mais peut-être que c'est un emploi fictif. Ton vrai emploi, c'est ACHETER. Les vraies usines de notre époque, ce sont les centres commerciaux. C'est là que le vrai boulot a lieu. Tu es maintenu par des objectifs ciblés et des profits calculés. Et pendant que tu es assis dans ton bureau de verre, tu sais que ces objectifs sont faux et manipulés. Et tes chefs savent que tu sais. Mais tu restes assis là malgré tout et prétends que tout cela est objectif et rationnel.

MAIS TU ES COOL !

Tu es cool et tu sais bien ce que c'est qu'être cool. L'idée originelle du "cool", dans les années 60, était que tu allais prendre de la distance avec le monde et le regarder de loin, en sachant très bien ce qu'il était vraiment. La violence, la brutalité du pouvoir qui l'habite sous sa surface. Un regard détaché, libre des manipulations politiques.
Et puis les politiques ont décliné. Et toi, tu es resté détaché. Tu sais que les politiciens actuels n'ont pas la moindre idée de ce qui se passe dans le monde. Il font semblant d'avoir le contrôle, mais ils sont des incapables face aux crises des réfugiés et ne font rien pour arrêter la corruption, les inégalités croissantes, la fuite de l'argent dans leurs villes.

Mais peut-être que ce ne sont plus des politiciens ? Ils seraient devenus plutôt des épouvantails, des pantomimes, dont le vrai travail serait de nous mettre en colère. Et quand on est en colère, on clique. Et les clics nourrissent l'insatiable soif de pouvoir et de richesse des corporations qui dirigent les réseaux sociaux. On pense exprimer notre opinion personnelle, mais, vraiment, nous ne sommes que des composants de leur système.

A cet instant, leur système absorbe toute opposition. C'est pourquoi rien ne change.

Il y a 40 ans, il existait un autre système omniscient. C'était en Union Soviétique. Mais dans les années 70, ce système a commencé à craquer. Tout le monde savait alors que leurs dirigeants mentaient, que rien n'était vrai. Mais tout le monde devait faire semblant, faire comme si, parce que personne n'imaginait qu'une autre alternative soit possible.
Un écrivain soviétique appela ceci "hypernormalisation". Tu étais tellement pris dans le système qu'il était impossible de voir au-delà de lui. La fausseté et le mensonge étaient hypernormaux.

NOUS AUSSI, NOUS SOMMES PIÉGÉS DANS UN SYSTÈME.

ON NE PEUT PLUS VOIR AU-DELÀ.

MAIS IL EXISTE BIEN PLUS QUE ÇA.

(Traduction de la bande-annonce du film : https://www.youtube.com/watch?v=PtjfoEvsR9w)

49Days
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Conscience et Les meilleurs documentaires

il y a 4 ans

13 j'aime

3 commentaires

HyperNormalisation
yoim
5

La bande annonce est bien meilleure que le film !

La thèse du film n'est pas très claire et ce que j'en ai compris ne tient pas vraiment la route. Cette "hypernormalisation", en quoi est-elle nouvelle ? Vivre dans une culture avec un système de...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime

HyperNormalisation
MaxCarry
8

Orwell avait raison

Sous perfusion médiatique, le portrait d'une société qui va mal. Faut s'accrocher (166min) mais cela en vaut la peine , Adam Curtis nous invite a réfléchir sur la simplification du monde orchestrée...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

HyperNormalisation
NevernoWhoIam
7

L'histoire est un éternel recommencement

Montre qu'en 40 ans on revient à 0, la politique n'est que façade, à défaut de changer la réalité on la fuit à travers un monde virtuel, guerre et terrorisme ne sont que des moyens de garder sous...

Lire la critique

il y a 4 ans

Tracks
49Days
1
Tracks

En plein dans le 0

Voilà un film qui passe totalement à côté de son sujet. Le parcours initiatique initial, aux confins de la solitude et du rapport animal, sa seule et unique compagnie sociale et source de...

Lire la critique

il y a 7 ans

18 j'aime

11

Roar
49Days
10
Roar

Jurassic 'WHAT THE FUCK !' Park

Roar est inclassable et impossible à noter. À la fois hilarant et terrifiant, le film est totalement hors de contrôle et le résultat est démentiel. Il faut d'ailleurs être un peu dément pour avoir...

Lire la critique

il y a 6 ans

17 j'aime

8

Contact
49Days
8
Contact

Premier premier contact, ou l'obsolescence de la science

La sortie il y a un an de Premier Contact, du réalisateur canadien Denis Villeneuve, est l'occasion de revisiter ses sources d'inspiration. De Rencontre du 3ème Type à 2001 : l'Odyssée de l'Espace,...

Lire la critique

il y a 4 ans

16 j'aime

3