👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Bon d'accord, c'est un film de commande de la Ville de Shanghai à l'occasion de l'expo universelle de 2010.

L'histoire de La Chine, et en particulier celle de la "Putain de l'occident", pour paraphraser Mao, nous est généralement assez mal connue. En cela le documentaire de Jia Zhangke, bien que terriblement anecdotique, est intéressant.

Le bureau d'information de la ville a fait un travail intéressant d'identification de profils riches d'histoire. La photo est super léchée à grand renfort de filtres. Zhao Tao se promène sur le chantier des voies d'accès du Bund (pas vraiment compris la symbolique...), mais au final, je n'ai pas trouvé d'émotions autre que celles des traveling lents autour de personnages silencieux plon,gés dans leurs souvenirs.

Aucun fil conducteur, aucune histoire. Juste des instantanés de vies.

J'imagine que Jia Zhangke, dont le travail par ailleurs semble potentiellement sensible en Chine, a dû s'acheter un sauf conduit de bonne conduite en acceptant de réaliser ce documentaire. Il y a d'ailleurs associé son épouse... Malin le gars.

Plus j'avance dans son travail, plus je me rends compte à quel point il est malin. Faire oc-produire son travail par des étrangers (Français et Japonais, gonflé de choisir des japonais !) ce qui lui permet de présenter son travail dans des festivals genre Cannes, c'est une sorte de protection créatrice. Fustiger les dérives locales et finir député de sa province d'origine... Malin. On dirait presque du François Ruffin.

Mais au final, dans ces films, il n'y a jamais d'attaques directes aux autorités. Il s'agit plus de pointer du doigt les comportements de certains, du milieu et des affaires corrompues, qu'autre chose. Et quand on réfléchit aux orientations du nouveau président chinois, on est pas si loin du discours officiel.

Le titre international est à ce titre trompeur, car si 'I wish I knew' (Si j'avais su) pouvait laisser entendre une introspection sur des actes et/ou erreurs passées, il ne s'agit que d'une chanson pour danser. Le lien est ténu.

Pour ma part, j'aime beaucoup le film de fiction 'Tuán yuán' (Apart Together) qui inclue l'histoire de Shanghai, et en particulier la chute du Kuomintang et la fuite vers Taiwan de nombres de chinois.

On pourra voir, mais sans excitation.

shanghai
4
Écrit par

il y a plus d’un an

I Wish I Knew, histoires de Shanghai
Raider55
4

Témoignages forts, images sans imagination

Zhangke cultive le paradoxe et les surprises. Ici de très mauvaises ! Dans un registre assez proche de 24 City, le réalisateur livre un documentaire artistiquement peu inspiré. Autant le...

Lire la critique

il y a 27 jours

2 j'aime

I Wish I Knew, histoires de Shanghai
Aidailliwan
4

Critique de I Wish I Knew, histoires de Shanghai par Aidailliwan

Un film avec de bien belles images malheureusement dénaturées par des filtres trop présents ... Des plans long qui permettent d'apprécier à sa juste valeur le paysage urbain de cette chine en...

Lire la critique

il y a 11 ans

1 j'aime

I Wish I Knew, histoires de Shanghai
Teklow13
7

Critique de I Wish I Knew, histoires de Shanghai par Teklow13

Le nouveau film de Jia Zhang-ke, I wish i knew est dans la continuité de 24 City et il s'inscrit parfaitement dans l'œuvre du cinéaste, par les thèmes qu'il aborde, la construction, le renouvèlement,...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime

Les Quatre accords toltèques
shanghai
4

'Je vais bien' pour les nuls...

Petit guide d'initiation de réflexion pour ceux qui n'y arrivent pas tous seuls... Le titre m'a beaucoup intrigué. Quel grand secret du bonheur absolu détenaient donc les Toltèques ? Quels accords...

Lire la critique

il y a 2 ans

20 j'aime

1

L'Attaque des donuts tueurs
shanghai
10

Critique de L'Attaque des donuts tueurs par shanghai

Il arrive parfois dans une vie d'amateur de cinéma de rencontrer le chef d’œuvre absolu. C'est bien ce que j'ai ressenti en dégustant ce monument qu'est 'Attack of the Killer Donuts' ! Cette épopée...

Lire la critique

il y a 5 ans

18 j'aime

2

Versailles
shanghai
4
Versailles

Faut juste pas s'intéresser à l'Histoire...

C'est une série à la mode, avec les trucs à la mode, comme la caméra épileptique. Une intrigue, des conspirateurs, du sexe, de la violence, un générique moderne, des beaux costumes ! C'est un peu...

Lire la critique

il y a 6 ans

18 j'aime

11