Avis sur

Identité secrète par L'Homme Qui Lit

Avatar L'Homme Qui Lit
Critique publiée par le

Depuis qu'il a mangé des protéines pour rester dans la franchise Twilight, Taylor Lautner met des jeans et des t-shirts trop serrés pour lui et rêve de films d'action en veux-tu en voilà.

Aussi dans Identité Secrète se fait-il plaisir. Le pitch est simple, vous l'avez déjà vu à droite à gauche, c'est un mélange entre Jason Bourne et Spy Kid, et malheureusement le film a plus tiré du second que du premier.

Sachez que Lautner ressemble à mon petit frère, c'est à dire une sorte de Koala qui essaie de faire le méchant en fronçant les sourcils, mais qui n'est pas crédible ; un peu teenager ; un peu monoexpressif de la mâchoire.

Donc Lautner découvre sur internet qu'il est en réalité un enfant porté disparu, et comme par hasard il y a des méchants de l'Europe de l'Est qui sont à ses trousses (on pouvait pas toujours mettre des arabes, et puis Bush n'est plus président alors...) et qui tuent ses "parents", mais heureusement il est protégé par la CIA, parce que son -vrai- père est un agent secret free-lance, et...

(prenez votre souffle)

... il découvre qu'il a sur lui une liste secrète que veulent les méchants mais que veulent aussi les gentils car les gentils sont toujours un peu méchants, pas vrai ?

Taylor, qui est pas con, il part dans la forêt sans un sou, avec sa petite amie (c'est la fille d'Emmanuel Chain, si si, regardez ses sourcils) pour échapper à tous les agents du monde lancés à sa poursuite. Et attention, il sait se battre. Parfois, un koala, ça mord.

Bref ça fait à peine 24-48h que sa vie est sans dessus dessous, qu'il est en cavale, que toutes les 5h on essaie de le tuer, que ses faux parents sont morts, qu'il ne connait pas ses vrais parents, et à votre avis, il a envie de quoi Taylor à ce moment là ? Il a envie d'un burger, et de peloter les fesses de gros sourcils dans un train.

Ca donne le niveau, non ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 648 fois
9 apprécient

Autres actions de L'Homme Qui Lit Identité secrète