"C'est à mon réveil que j'ai remarqué que ce film était un chef d'oeuvre"

Avis sur Inception

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Les rêves ne semblent vrai que tant qu'on est dedans, c'est à notre réveil que l'on remarque ce qu'ils avaient d'étrange.

10 ! C'est fou qu'un nombre peut évoquer pas mal de choses. Surtout pour ce film.
10 c'est le nombre de commandements.
10 c'est le nombre d'année qu'a pris ce projet.
2010, c'est l'année où est sorti ce film
10 c'est la note que je peux lui accorder après avoir vu...10 000 fois.

Ce film est un chef d'oeuvre. Il n'y a pas d'autres mots. Je l'ai regardé pour la 10 001e fois pour trouver des défauts vraiment tangibles. J'ai même regardé l'émission faux-raccords d'Allociné histoire de voir s'il y a des choses que j'ai loupé (d'ailleurs, je vous recommande très fortement cette émission, je vais le critiquer un de ses 4). Et même là, je n'ai rien trouvé de vraiment pertinents.

L'histoire, le scénario, les personnages, la réalisation, tout est calibré pour en faire un chef d'oeuvre intemporel. Je n'exagère pas. Et tous les défauts qu'on peut lui trouver sont de l'ordre du subjectif ou vraiment du chipotage. Et oui, on trouve des défauts du genre, "j'aime pas le film", "il est trop compliqué", "il n'explore pas assez les rêves ou le paradoxe ", "il fait passer Nolan pour un super réalisateur " etc etc... Sérieux ? Vous pensez vraiment ça ? Et ben c'est du subjectif et le fait qu'il n'explore pas assez le concept du rêve, et bien déjà non, on nous l'explique la base dès les premières minutes et le reste au fur et à mesure du film. De plus, ce n'est pas le propos du film. Le propos étant soit d'extraire les informations d'un rêve, soit de semer une idée. Le rêve n'est qu'un décor un lieu que les sujets découvrent et explorent.

Les personnages ne sont certes pas très développés mais quand même très bien traités. En effet chacun représente une fonction, mais ils sont tous bien définis. Il n'y a guère que Saito (joué par Ken Watanabe) qui est un peu inutile (ou paraît inutile) en tant que touriste. Mais il ajoute quand même un degré de tension à l'opération qui est presque le film rouge du film (en plus de donner l'aspect "couverture" à l'équipe).

Le reste des personnages sont des fonctions mais qui s'avèrent au final plus que des fonctions :

  • Arthur, "l'organisateur" (joué par Joseph Gordon - Levitt) est celui qui agence le tout mais même s'il paraît le plus pragmatique, il devient même le plus imaginatif quand il s'agit de d'improviser. C'est le meilleur amis de Cobb, même si son professionnalisme sera mis à rude épreuve.
  • Ariane, "l'architecte" (joué par Ellen Page) la personne qui construit les rêves va se révéler être la conscience de Cobb en plus d'avoir un don pour l'improvisiation. C'est même une disciple attachante de Cobb (en même temps, l'actrice est la reine des rôle attachants, que ce soit dans Juno où même X-Men 3, il faudrait que je vois Super un de ces 4).
  • Eames, "le faussaire" (joué par Tom Hardy) est carrément énorme. Je ne dirais pas plus. Eames quoi ! Toujours de bonne réplique, toujours le don de détendre l'atmosphère. Ce personnage est génial.
  • Robert Fisher Jr "la cible" (joué par Cillian Murphy) est assez intéressant, même si son histoire parallèle l'est moins (c'est une histoire classique d'un héritier qui est en conflit avec son père). Ceci dit son histoire est assez diluée dans le film et trace un parallèle avec celui de Cobb. Le but du film est juste qu'il change son destin et malgré le peut d’intérêt à l'histoire, elle est quand même très touchante. Enfin, la progression du film permet de voir aussi sa quête sur ce qu'il veut réellement faire et sur ce que les autres vont l'obliger à faire, au point qu'on se perd un peu sur ce qui est réel où non.

Les autres personnages secondaires sont bien traités comme il faut. Même Yusuf (joué par Dileep Rao), Peter Browning (joué par le charismatique Tom Berenger) et le caméo de Michaël Caine sont vraiment classe.

Et maintenant on va parler de Leonardo Di Caprio et Marion Cotillard. L'année 2010 a été vraiment une excellente année pour eux 2. D'abord Leonardo Di Caprio m'avait bluffé dans Shutter Island sorti la même année et là il me bluffe encore plus. C'est vraiment dommage que Christopher Nolan ne veut plus retravailler avec lui (ou du moins il n'est plus chaud), car il donne une très bonne performance. Il incarne vraiment bien l'extracteur torturé dont son esprit est un véritable champ de mines. A chacune de ses décisions, il devra compter sur son esprit rempli de remord et Leonardo interprète cet état de fait à la perfection (et ce qui ont vu Aviator et Shutter Island savent de quoi je parle). Il est vraiment très loin le beau gosse de Mort ou Vif, la Plage et Titanic !

Quant à Marion Cotillard, et bien... Marion Cotillard quoi ! Même si j'aime bien les Taxis (les 2 premiers surtout), la voir dans ce genre de rôle est vraiment classe. Elle incarne Mal Cobb dans toute sa complexité et se révèle encore plus attachante que Ellen Page malgré son potentiel de dangerosité avec son jeu tout en sensualité. Elle devrait faire les antagonistes plus souvent. Alors quand je vois que tout le monde s'extasie pour son jeu dans de Rouilles et D'os et l'ignore dans The Dark Knight Rises (

à cause d'une seule putain de scène !

), j'ai des doutes sur leur jugement. D'ailleurs, rien que son rôle dans les films comme la Môme ou Jeux d'Enfant en dit long sur ses talents.

Sinon, on a le scénario qui est classe, l'histoire qui est classe et la musique qui est vraiment classe ! Même si ça fait bizarre que ce film soit sorti la même année que Shutter Island et la Môme. Ouais étrange. Et bien sûr le twist final, soumis à toutes les interprétations. Je ne vous dirais pas la mienne car il est préférable que chaque personne en face sa propre expérience.

Bref, un véritable chef d'oeuvre cinématographique et je défis quiconque de me dire le contraire. Et pour tous ceux qui cherchent sachez que je fais parti des rares à avoir vu que le scénario n'a rien de vraiment original et qu'il est malgré tout bien raconté (

on a eu le film The Cell sorti 8 ans plus tôt et ce dernier a inspiré la BD de Picsou , le Rêve de Toute une Vie de Don Rosa, dont l'architecture correspond pratiquement au film !

). Ceci dit ce film a eu un effet collatéral assez dérangeant, le fait que maintenant beaucoup de gens n'imaginent les bons films uniquement qu'avec un scénario complexe, alors que non. Du moment que le scénario soit bien raconté, le film peut être excellent. Bon il est temps de dormir, il parait que South Park a fait une parodie sur une maladie psychique de Stan...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 460 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Real Cosmic M a ajouté ce film à 51 listes Inception

Autres actions de Real Cosmic M Inception