Avis sur

Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal par kwyxz

Avatar kwyxz
Critique publiée par le

Dix-neuf ans. Il aura fallu dix-neuf ans au trio Spielberg-Lucas-Ford pour nous apporter ce nouvel épisode des aventures de l'intrépide archéologue Henry Jones Jr, Indiana pour les intimes. Dix-neuf ans de development hell, durant lesquels chacun avait un agenda chargé, durant lesquels des dizaines de scénarii ont été envisagés, et durant lesquels un script complet (écrit par Frank Darabont) que Spielberg adorait a été recalé sans justification par George Lucas.

Coupons court au suspense, la note n'est pas erronée: c'est une déception monumentale. Commençons par les bons points: Spielberg n'est pas un manche, ce n'est pas mal filmé, la photo est très réussie et a ce cachet des bons gros films d'aventure d'autrefois, quelques clins d'oeil bienvenus font référence aux précédents épisodes (les 10 premières minutes sont réjouissantes) et le tandem LaBeouf - Ford fonctionnerait presque. J'ai dit PRESQUE.

On peut maintenant passer aux problèmes: le scénario de David Koepp sent le réchauffé (on peut suspecter des modifications de Lucas derrière), on ne connaît même pas les motivations des personnages principaux tout au long de l'aventure, le personnage de Karen Allen est insipide, celui de Cate Blanchett sous-exploité, celui de Ox ridicule, il y a des erreurs de raccord lamentables, le film manque de rythme, c'est verbeux, on se fait chier pendant pas mal de passages, on est à des années-lumière du tandem Connery - Ford, et surtout qu'est ce que c'est que cette guignolade finale, j'ai cru revoir Mission to Mars ! Oui, vous avez bien lu, Mission to Mars.

J'y allais pourtant avec la meilleure volonté du Monde, je voulais l'aimer ce film, et je l'ai aimé. Dix minutes. Ensuite, les ennuis ont commencé. Pitié, empêchez Lucas de continuer le massacre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1165 fois
53 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de kwyxz Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal