Bande-annonce
Affiche Infernal Affairs

Infernal Affairs

(2002)

Mou gaan dou

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 14
  2. 7
  3. 38
  4. 86
  5. 198
  6. 632
  7. 2015
  8. 3052
  9. 1351
  10. 345
  • 7.7K
  • 716
  • 3.4K

Quand un voyou rejoint la police pour devenir une taupe, un surdoué fait le chemin inverse pour infiltrer la bande d'un dangereux malfrat.

Casting : acteurs principauxInfernal Affairs

Casting complet du film Infernal Affairs
Match des critiques
les meilleurs avis
Infernal Affairs
VS
Avatar real_folk_blues
8
Lau s'est mouillé la chemise.

Dernier au courant devant l’éternel, c’est encore après tout le monde que je débarque et apprends que les Infiltrés de Scorsese, datant de 2006 tout de même, est en fait le remake américain du film qui nous intéresse ici ; ça fait toujours plaisir de passer pour un con. Malgré un pitch classique ( tout le monde a vu Un flic dans la mafia ou Donnie Brasco hein) et une narration parfois assez brouillonne, Andrew Lau et Alan Mak parviennent à entrainer rapidement le spectateur dans leur récit...

51 23
Avatar Mike Öpuvty
3
Mike Öpuvty
Bad Mother-tucker !

Pitch génial, Infernal Affairs souffre d'être très mal exécuté. Le scènario s'étiole d'effets d'annonces en effets d'annonces, ajoute des personnages féminins en mode random, ne cherche jamais à s'embarrasser d'un sous-texte intelligent sur la frontière entre le bien et le mal... C'est du travail de nigaud qui n'a jamais l'envergure de mener le projet à son potentiel. On se prend à rêver à un John-Woo-quand-il-était-petit aux commandes. Lui, malgré son... Lire la critique de Infernal Affairs

4

PostsInfernal Affairs

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (86)
Infernal Affairs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Infernal Affairs par batman1985

Le film de Andrew Lau et Alan Mak a été portée aux nues par une partie de cinéphiles en hurlant au chef-d'oeuvre et au meilleur film policier depuis pas mal d'années. Il était donc logique qu'un jour où l'autre, je m'y attarde. Mais au final, on peut être un peu déçu du résultat. Commençons donc par les points positifs car malgré tout il y en a et non des moindres. La réalisation avant tout est... Lire l'avis à propos de Infernal Affairs

3
Avatar batman1985
6
batman1985 ·
Découverte
Infernal Affairs: un titre qui Andy long, un duo d'acteurs Tony truand !

Enfin ! J'ai enfin fini par le voir, ce fameux "Infernal Affairs" ! Merci à Dandy de me l'avoir rappelé lui aussi, dans ma liste prévue à cet effet. Ce bon Infernal a donc conduit au remake "Les Infiltrés" du père Marty que tout le monde connait. Et si vous ne l'avez pas encore vu, vous pouvez vous l'autoriser, car le Marty, c'est permis...voilà. Alors, bon, comparera ou comparera pas ? Et bien..... Lire la critique de Infernal Affairs

69 25
Avatar Gothic
9
Gothic ·
Face/Off

Il est curieux que cet incroyable Infernal Affairs soit sorti alors que les cadors hong kongais avaient fuit depuis belle lurette leur pays pour se faire une carrière aux Etats-Unis.Un cinéma américain se nourrissant d'exotisme et qui, d'ailleurs, aura repris l'ensemble des codes asiatiques pour se renouveler. De ce côté-ci de l'Atlantique, il aura fallu... Lire l'avis à propos de Infernal Affairs

11 3
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·
Un "Qui-est-ce" en version gore et malsaine, ça vous tente ?

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore (ce fut mon cas), ce Internal Affairs est en réalité le long-métrage dont découle le très sympathique « Les Infiltrés » de l’ami Scorsese. Ici, pas de Leonardo Di Caprio ou de Matt Damon, mais plutôt des acteurs tout droit sortis de Honk-Hong qui livrent une prestation démentielle, et tout en classe. Mais reprenons du début : l’histoire propose une... Lire la critique de Infernal Affairs

12
Avatar Bunzer
8
Bunzer ·
World triade center

Le principal mérite du film (qui en a beaucoup par ailleurs) est de prouver une fois pour toute que Scorsese est devenu un cinéaste médiocre. Là où l'Américain fait dans le lourdaud cousu de fils blancs, la bande de Hong-Kongais aux manettes nous offre un film vif et subtil. Côté acteur, c'est aussi le KO à la première reprise. Tony Leung et Andy Lau, c'est autre chose que ces moulasses de... Lire la critique de Infernal Affairs

33 8
Avatar Pruneau
8
Pruneau ·
Toutes les critiques du film Infernal Affairs (86)
SéancesInfernal Affairs
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Infernal Affairs
Bande-annonce Infernal Affairs
Vous pourriez également aimer...