Mourir d'ennui

Avis sur J’irai mourir dans les Carpates

Avatar Akenshi
Critique publiée par le

Aujourd’hui, nous allons parler du film *« J’irai mourir dans les Carpates »* le film d’Antoine de Maximy. Il faut dire en préambule que je suis assez fan d’Antoine et de sa série *« J’irai dormir chez vous »*. En suivant le projet depuis un moment, j’étais même ravi de l’idée de ce film en me disant que nous allons avoir un grand mockumentaire. Certains films sont des classiques dans ce format comme *« Rec »* venant d’Espagne ou encore *« Troll Hunter »* venant lui des contrées froides norvégienne. Je vais commencer par vous dire mon ressenti global concernant notre film français du jour, ce n’est autre que de la déception.

Je fus déçu par l’histoire globale que je trouve assez faible. Il n’y a pas beaucoup d’action, ni d’intrigue. Les situations sont assez basiques, je crois comprendre qu’Antoine de Maximy voulait garder une certaine authenticité pour garder une certaine proximité avec son œuvre *« J’irai dormir chez vous »* mais je trouve qu’on oublie qu’une fiction doit être différente d’un reportage. Nous ne devons pas être sur le même rythme entre les deux types d’œuvres. Je sais que nous pouvons citer des œuvres comme *« blow out »* ou encore *« babysitting »* comme référence pour notre film de 2020 mais les rythmes sont bien différents.

Si nous effectuons par exemple une comparaison avec « Babysitting ». Les deux films sont tous les deux humoristes mais *« Babysitting »* a un humour beaucoup plus fort. Le film se cherche trop dans son genre, il est tantôt comique tantôt tragique avec des pointes de romance mais il n’arrive pas à dégager une harmonie globale. De plus, l’aspect documentaire manque de réalisme et c’est vraiment dommage car Antoine de Maximy est vraiment un expert sur ce sujet. J’aurais préféré qu’Antoine parte plus dans une direction proche de « Connasse, princesse des cœurs » car même si ce dernier n’est pas extraordinaire et possède certaines problématiques, je le trouve plus éclatant.

Quand nous lisons les différentes interviews autour du film, nous pouvons comprendre qu’il y a eu une certaine difficulté à trouver des acteurs pour les rôles principaux. C’est malheureux de dire cela mais je trouve qu’il manque une certaine alchimie entre Alice Pol et Max Boubil. Pourtant les deux acteurs possèdent une filmographie assez intéressante mais j’ai vraiment du mal à croire dans leur idylle. C’est dur car même dans le jeu d’acteur, je n’ai pris aucun plaisir à voir ce film.

L’une de mes plus grandes déceptions de 2020 n’est autre que « *J’irai mourir dans les Carpates »* car il manque beaucoup de choses. Je trouve le film vide, plat et fade. C’est vraiment dommage car j’adore le travail d’Antoine de Maximy. J’espère qu’après ce passage dans le milieu du 7ème art, il va décider de retourner dans le vrai reportage. J’attends quand même avec impatience les aventures d’Antoine mais dans ce qu’il maîtrise le mieux qui n’est autre que la découverte des autres cultures.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 82 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Akenshi J’irai mourir dans les Carpates