Chacun cherche sa Burne

Avis sur Jason Bourne : L'Héritage

Avatar DjeeVanCleef
Critique publiée par le

Je suis une ordure. Une vraie de vraie. Je m'en veux, si tu savais... Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça, pourquoi il faut toujours que je m'en prenne à un type qui n'avait pourtant rien fait de mal. Juste parce que sa gueule ne me revient pas, qu'il joue un rôle dans lequel je ne le voyais pas. Et qu'en réfléchissant, il se débrouillait pas si mal tout compte fait.

Parce qu'il faut être juste, la trilogie de la Burne, quand tu grattes un peu le vernis, cette idéologie pourrie qui sous-entend que si tu as été un tueur, une pute, un héros, un mangeur de crottes de nez, tu le seras toujours, c'était quand même moyen.
Alors, pourquoi ça se tenait ? La réal, les combats, les poursuites et il y avait Damon !

Et ça éclate comme une évidence quand tu te retrouves face à l'infâme Renner qui a une tête qu'on dirait qu'il mange un truc et qu'il n'a pas mis son dentier.

Ou qu'il fait caca et que ça se passe pas comme il l'imaginait.

T'as vu ? Direct ! Je suis une ordure. De la pire espèce. Je me suis amusé à faire passer le pauvre la Burne pour une tafiole. Comme si c'était un truc qui rabaisse, déjà... je me suis même attaqué aux Belges... Et je recommence avec l'autre con... Faut vraiment être une ordure... Je m'en veux, un truc de dingue.

Bon, pas au point de m'excuser, t'as vu, mais quand même, j'ai un début de remord et ça ne me ressemble pas.

Alors j'ai décidé de caresser la Burne dans le sens du poil, ce coup-ci. Mais il n'est même pas là... Moi qui voulais faire des efforts, c'est trop con mais c'est râpé.

La Burne n'est plus, vive la Burne !

Donc c'est un autre la Burne qui s'appelle pas la Burne mais qu'on va appeler comme ça quand même. Je te préviens ce la Burne-là est moins rond, moins ferme, plus coulant.

Je voulais l'appeler Toufik mais tu vas voir, j'ai gardé ça pour un autre.

La Burne est puni. Il n'a pas été sage alors on l'envoie dans la neige avec juste des pilules à manger.
C'est une femelle sûrement.
Bon comme il a les glandes la Burne escalade une montagne.
Il arrive dans un coin où y'a Llewyn Davis sans la barbe dans un arbre. Ni vu ni connu, j't'embrouille ! Sauf que non seulement on l'a reconnu, l'empaffé, mais en plus, la Burne, qui n'a pourtant qu'un œil, l'a grillé à l'odeur.
Il faisait une peu de bruit, aussi.

« T'es qui, toi qui est dans l'arbre, là ? »
« Ah ouais ? Tu m'as vu ? T'es un bon mais je ne peux pas te dire comment je m'appelle. Je suis aussi un la Burne »
« Mais archi pas frisouille, la Burne c'est moi, face de derche. On ne peut pas être deux »

Alors que si.

Pendant ce temps Édouard Norton montre son poireau.

La Burne et Toufik ont juste le temps de faire ami-ami qu'un drone explose la cabane du frisé, et lui avec.
La Burne est tout rouge, il était sorti marquer dans la neige « La Burne + Toufik Forever ».
En pipi.
Il en avait chié pour le +.

Pendant ce temps Édouard Norton montre ses cheveux poivre et sel.

Il est tout triste qu'on lui ait tué son Toufik alors la Burne tue le drone. Après, comme c'est pas une couille, la Burne, il se dit qu'il va aller voir son médecin. C'est une jolie madame son médecin et elle a des emmerdes parce qu'à cause de la Burne, la vraie, la seule, la Damon, et de tout le bordel qu'il fout aux quatre coins de l'Europe, Edouard a décidé de tuer tous les la Burne.
Et aussi ceux qui s'y connaissent en la Burne.
Et ça fait du monde.

Sauf qu'on peut pas le tuer, ce la Burne-là. Comme l'autre. Il a beau avoir une tête à la con, comme l'autre, on ne peut pas.
C'est lui qui tue tout le monde et en plus il est super intelligent grâce aux pilules.
Et qu'il a l'intelligence de ne jamais le montrer.
Ce qui prouve qu'il est super modeste ou alors qu'il a eu un placebo.

La Burne et Jolie Madame partent aux Phillipines et voilà, quoi. Je ne vais pas tout te raconter, mais crois-moi, c'est tout nul. Plat.Ça manque de relief, j'ai envie de dire "de couilles". Si je peux me permettre.

Et puis ça jacte tellement que tu ne sais plus le début de la phrase quand la fin arrive enfin.

La Burne ne méritait pas ça.

C'est odieux.

J'ai honte pour eux.

Pauvre la Burne.

http://www.senscritique.com/liste/La_trilogie_de_la_Burne/393448

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1051 fois
47 apprécient · 4 n'apprécient pas

DjeeVanCleef a ajouté ce film à 3 listes Jason Bourne : L'Héritage

Autres actions de DjeeVanCleef Jason Bourne : L'Héritage