Action - pas de réaction.

Avis sur Je te promets

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Sur le chemin du retour, une femme a un grave accident de voiture, alors qu'elle avait la ceinture de sécurité détachée, et, ô problème, elle ne se souvient plus de rien, mais surtout, de son mari, qu iva tout faire pour la conquérir à nouveau.

A travers une affiche glamour, la présence de Rachel McAdams, une des reines de la comédie romantique, des séquences promettant de pleurer à chaudes larmes, Je te promets sort les arguments Panzer pour devenir un des rois du genre. Peine perdue, nous sommes plus d'un roman Harlerquin, avec 0 surprises, mais surtout, un manque total d'alchimie entre Rachel (toujours aussi belle malgré ses nombreuses perruques), et un Channing Tatum aussi expressif que Monsieur Patate. Il faut dire que pour ce dernier (pas Monsieur Patate), le début des années 2010 était son quart d'heure de gloire, enchainant les réussites commerciales (G.I. Joe, Magic Mike, 21 Jump street...), et puis une décennie plus tard, silence radio. Mais il faut dire que là, il en fait le moins possible, tout en montrant sa plastique avantageuse, dont son intimité à Rachel McAdams, alors amnésique, dont la surprise de l'actrice a l'air réelle à l'écran.
On trouve aussi Sam Neill et Jessica Lange, venus toucher un chèque pour jouer les parents de la jeune femme, cachant un lourd secret, mais dont ils vont profiter de sa perte de mémoire pour essayer de la garder auprès d'eux.

Il y a aussi des personnages secondaires sacrifiés, les amis de l'ancien couple, le fait qu'ils habitent dans un superbe loft en plein Chicago alors que la carrière de l'une (conceptrice d'arts) et de l'autre (producteur de musique) ont du mal à décoller... Tout ça sent l'artifice trop facile, un ex-petit ami méchant de service (Scott Speedman), et on a là une redoutable cash-machine, mais au niveau de l'émotion, ça reste calme plat, y compris au niveau de la fin ouverte.

Bien leur en a pris quand on voit les sousous que ça rapporte, mais au niveau du cinéma, on frise le zéro.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 46 fois
1 apprécie

Autres actions de Boubakar Je te promets