Bande-annonce
Affiche Jeanne

Jeanne

(2019)
6.6
  1. 3
  2. 2
  3. 2
  4. 9
  5. 12
  6. 13
  7. 16
  8. 14
  9. 7
  10. 6
  • 84
  • 8
  • 310

Année 1429. La Guerre de Cent Ans fait rage. Jeanne, investie d’une mission guerrière et spirituelle, délivre la ville d’Orléans et remet le Dauphin sur le trône de France. Elle part ensuite livrer bataille à Paris où elle subit sa première défaite. Emprisonnée à Compiègne par les Bourguignons,...

Casting : acteurs principauxJeanne

Casting complet du film Jeanne

PostsJeanne

Critiques : avis d'internautes (4)
Jeanne
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le verbe et la chaire

Quand résonne le premier chant, Jeanne d'Arc la guerrière, étendard à la main, fixe la nuée. C'est un œil souverain, il se substitue au monde, il devient le monde. C'est par lui et son injonction qu'on tombe dans la fiction, c'est par lui que se matérialisent la Normandie, filmée comme un paysage flamand, et la Guerre de Cent ans. Il distord les proportions et fait vibrer l'horizon, rejouant...

4
Avatar C DD
8
·
Elle ira en enfer

Parler de Jeanne d'Arc au cinéma, c'est se confronter à un problème double : d'abord la fétichisation malsaine du personnage de certains abrutis, et puis (surtout), l'héritage pesant de Bresson et Dreyer, ayant marqué au fer rouge la vision qu'on peut se faire du personnage. *Jeannette* faisait ainsi figure d'une approche brillante mais timide du mythe par Dumont, la comédie... Lire l'avis à propos de Jeanne

2
Avatar TarkovskiNautique
10
TarkovskiNautique ·
"Portrait en feu"

Avec Jeanne, Bruno Dumont atteint des sommets auxquels on ne l'attendait plus ! D'une beauté sublime, comme touché par la grâce, le film nous emmène dans le Nord, dans les dunes, ou pas, on est peut-être près de Paris. On assiste à des batailles, ou pas, à des ballets de chevaux, aux instants où Jeanne reçoit ses ordres, toujours dans la beauté des dunes. Puis, comme portés toujours... Lire la critique de Jeanne

Avatar Raphaeldxt
9
Raphaeldxt ·
Critique de Jeanne par Marcel Kunwu

En abandonnant la comédie musicale hard metal de "Jeanette", Dumont revient à quelque chose de moins saugrenu. Mais la dialectique entre gravité et grâce, pesanteur et sublime tire tant sur la corde qu'à la fin, l'alchimie est rompue. Lire la critique de Jeanne

Avatar Marcel Kunwu
4
Marcel Kunwu ·
Toutes les critiques du film Jeanne (4)
Bande-annonce
Jeanne
Vous pourriez également aimer...