👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Apologie de Jésus (j'ai vraiment écrit ça)

À vrai dire après avoir visionné ce court métrage, j'ai éprouvé de la satisfaction. Satisfaction pour un mec comme moi qui traîne souvent sur YouTube en regardant des vidéos d'humour qui ne disent pas grand chose. Je savais que Bonnefoy avait écrit, tourné et pour ainsi dire réalisé un court métrage si bien que ne sachant quoi faire d'autre... Je l'ai regardé. Cette satisfaction c'était celle du type qui venait de terminer le visionnage d'un film appréciable. J'ai trouvé que l'idée était ''burlesquement'' originale et ma foi je m'attendais à tout sauf à ça. Si bien que je me suis retrouvé dans un court métrage qui mettait en scène de manière très drôle les vidéos d'humour débiles que je regardais. La mise en scène sous forme de docu mixé avec des éléments de la scène des médias (Bloup, PFMTV) et réseaux sociaux (live facebook) était une excellente idée qui mise d'autant plus sur le travail d'écriture qui doit faire son taff. Et de la part de l'auteur de L'Employé encore une fois la manière de raconter et les mots utilisés sont très appréciables.
Ça me fait un peu chier de voir que le film se fait autant descendre alors que pourtant c'est un film qui, on le sait, ne se lance en rien dans les grands discours mais qui l'assume et ça fait du bien aussi de voir des films comme ceux-ci qui se prennent pas la tête. Merci Victor !
Dernière petite chose qui me semble importante à spécifier : ce film n'est pas parfait mais il est sympathique à regarder. Ceux qui veulent du fond, des messages peuvent aller voir ailleurs c'est sur qu'ils ne seront pas servis avec ce film. Mais à la vue des critiques que j'ai pu lire sur ce film ne réduisez pas un court métrage totalement conscient de son manque de profondeur juste pour en dire du mal. Parce qu'au fond le cinéma ce n'est pas qu'une affaire de style et de classe, c'est aussi une affaire de goût.

Malociné
7
Écrit par

il y a 2 ans

2 j'aime

3 commentaires

Jésus Est Revenu
SNBlaster
2

American Vandal

Je viens de tomber par le plus grand des hasards sur ce court-métrage. Premier réflexe quand je découvre une nouvelle œuvre : je vais chercher la fiche technique de celle-ci, je me documente un...

Lire la critique

il y a 2 ans

5 j'aime

Jésus Est Revenu
AndyMartins
10

Génial!

Sur SensCritique, on aime bien faire les bobos du cinéma a sucer Godard qui chie sur son public, mais dès qu'un youtubeur sort un court métrage, on le défonce instantanément. Alors oui c'est pas...

Lire la critique

il y a 2 ans

5 j'aime

6

Jésus Est Revenu
Malociné
7

Apologie de Jésus (j'ai vraiment écrit ça)

À vrai dire après avoir visionné ce court métrage, j'ai éprouvé de la satisfaction. Satisfaction pour un mec comme moi qui traîne souvent sur YouTube en regardant des vidéos d'humour qui ne disent...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

3

L'Employé
Malociné
9
L'Employé

L'employé : la série audio qui tranche avec les autres

On a là sous les yeux un modèle d'écriture. Très simple mais très efficace pour une série qui s'enchaîne sans se poser de questions mais en soulevant par ailleurs des dizaines. Qui trouvent toutes...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime

Jésus Est Revenu
Malociné
7

Apologie de Jésus (j'ai vraiment écrit ça)

À vrai dire après avoir visionné ce court métrage, j'ai éprouvé de la satisfaction. Satisfaction pour un mec comme moi qui traîne souvent sur YouTube en regardant des vidéos d'humour qui ne disent...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

3

Adoprixtoxis
Malociné
8
Adoprixtoxis

Adoprixtoxis ou L'illogique aventure burlesque de Gloomy&Co

Quelle série... Quelle série que celle-ci. En effet, si le synopsis serait assez neutre, il se trouve que la surprise de découvrir un univers complètement décomplexé et totalement détaché de toute...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime