Avis sur

Jojo Rabbit par Luckas62

Avatar Luckas62
Critique publiée par le

Avis sur « Jojo Rabbit » de Taika Waititi

Il est très difficile de rire du nazisme sans tomber dans l’humour graveleux. Pas pour Taika Waititi. Il nous livre un film drôle et animé d’une humanité rayonnante et irradiante. Malgré un thème lourd et pouvant devenir très vite morbide, le film est d’une étonnante légèreté.

Cette légèreté se traduit d’abord visuellement. Nous sommes dans un univers très coloré et chaleureux. Seules quelques moments dramatiques peuvent teindre l’image d’une certaine froideur. Mais pourquoi apporter tant de couleurs, de lumière et d’humour dans un monde aussi autoritaire et mortel ? La réponse à cette question réside dans le point de vue qu’adopte le film pour traiter ce sujet : celui d’un enfant endoctriné ayant pour ami imaginaire Adolf Hitler…

Car Taika Waititi ne va pas seulement rire du nazisme mais aussi jouer Hitler comme jamais on aurait pu l’imaginer et ce avec une justesse incroyable. En prenant du recul on peut se demander pourquoi sommes-nous pris d’empathie pour ce garçon ? Jojo n’est qu’un enfant fanatisé, victime d’une doctrine totalitaire, baignant dans des préjugés plus odieux les uns que les autres et rêvant de faire partie d’une communauté unie et ultra hiérarchisée. Son point de vue naïf fait donc partie intégrante du film.

Le film va donc suivre la dénazification d’un enfant dont la société totalitaire l’oblige à se comporter comme un homme, la rencontre avec la jeune juive étant le point de départ de cette transformation. Le duo composé par le garçon (Roman Griffin Davis) et la fille (Thomasin McKenzie) fonctionne à merveille. Scarlett Johansson est malheureusement légèrement à côté, surjouant presque par moments.

« Jojo Rabbit » réussi ce qu’il entreprend si on se prend au jeu. Il est vrai qu’au début on peut être déconcerté par ce qui se passe, en nous demandant s’il faut rire ou bien être décontenancé. Mais très vite on se laisse prendre au jeu. La satire remplie parfaitement son rôle en critiquant le nazisme par l’humour. Un travail périlleux mais pourtant maîtrisé de bout en bout.

Mais attention malgré ce qu’avait pu nous laisser entendre la promotion du film, il ne s’agit pas d’une pure comédie et, croyez-moi, certaines scènes ne vous feront pas du tout rire, bien au contraire. Toutes les émotions sont convoquées, de quoi passer un bon moment pendant ces 1h50 de film.

Au risque de me répéter, Taika Waititi gagne son pari en signant un film humain remplit de vie. Le message du film ne joue pas la carte du pléonasme et de la simplicité en nous disant que « le nazisme c’est mal » mais plutôt en nous rappelant qu’un enfant reste un enfant, que sa personnalité n’est pas encore définie et qu’il apprend continuellement. Il est tout aussi facile de les embrigader que de les désembrigader. Un message ô combien important dans une actualité où une partie de la population pense qu’il faut laisser les enfants de djihadistes là où ils sont, en les voyant avec un regard fataliste comme s’ils ne pouvaient qu’être un danger pour la société.

Note : 8/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 400 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Luckas62 Jojo Rabbit