Délirantes maladresses

Avis sur Jupiter : Le Destin de l'univers

Avatar langpier
Critique publiée par le

Un accueil fortement mitigé pour ce Jupiter : Le Destin de l'univers. Le nouveau film des Wachowski, qui se sont notamment fait connaître par leur trilogie Matrix et qui ont entre autres confirmé leur talent avec le récent Cloud Atlas, n'a pas vraiment profité d'une promotion alléchante en France. Avec cette fausse traduction donnée sur le titre, "Jupiter Ascending" (bien plus agréable à l'oreille) a rapidement été la victime de remarques discréditantes. Un titre français qui le catalogue d'emblée parmi les récents ratages notoires, d'autant que le casting ne lui permet pas de remonter la pente.

Quoiqu'il en soit, Jupiter : Le Destin de l'univers est en parfaite corrélation avec ce que le spectateur connaît du duo de réalisateurs. Une sorte de fable écologiste flirtant avec un ersatz de hard space-opéra, dans lequel la mise semble faite sur un rendu visuel béton et scotchant, empli de scènes d'action spectaculaires. Il faut l'admettre, quasiment chaque instant du film ravit les yeux du spectateur par sa recherche et sa poésie, tant pendant les séquences contemplatives que d'action. Et on ne s'en lasse pas. En effet, même si ce point du film semble prendre le dessus sur tout le reste, les séquences d'action sont diablement efficaces et astucieusement réparties dans le but que tout réel intéressé ne ressente pas le signe d'une certaine lassitude, même si tout est bien factice.

Côté scénario, ce n'est pas la même histoire car il est vrai que ce dernier semble complètement dépassé par tout le rendu visuel. Le film met en avant une sorte de romance intergalactique, portée par la rencontre de deux êtres que tout oppose, respectivement incarnés par Mila Kunis et Channing Tatum. Il n'y a pas à dire, cela souffre malheureusement de maladresses difficilement pardonnables, surtout lorsque l'on connait ce que les réalisateurs ont su faire auparavant. Mila Kunis agace et traîne une histoire difficilement crédible avec son allure, Sean Bean fait juste acte de présence et prouve son inutilité. Seul à mes yeux Channing Tatum semble sauver la mise et campe un personnage plutôt attachant malgré sa simplicité.

En clair, les Wachowski réutilisent ce que l'on connait d'eux mais semblent avoir loupé toutes leurs entreprises pour rendre leur film aussi captivant et valeureux que leurs précédents. Il est tout de même à noter, pour prendre un peu leur défense, qu'ils doivent être les seuls réalisateurs actuels à livrer un savoir faire toujours aussi décalé des autres superproductions hollywoodiennes. Avec des budgets conséquents, il parviennent toujours à maintenir cette originalité qui leur est propre en livrant des trips personnels qu'ils doivent renfermer en eux depuis leur plus jeune âge, emplis d'effets spéciaux démesurément beaux. Ils ont su, malgré la désapprobation de certains spectateurs, faire part de leur liberté créative indéniable et imposante. Alors, si l'on interprète de manière inversée les fins qui les habitent dans ce film, ne devrions-nous pas au contraire nous délecter de ces maladresses ? Allez, une petite pensée pour Terry Gilliam !

Il est donc compréhensible que Jupiter : Le Destin de l'univers en dégoûte plus d'un et il est inutile d'en rappeler les raisons. Mais il est également compréhensible que certains spectateurs puissent se délecter de ces fautes de goût afin de ne pas prendre le film au sérieux et d'en saisir toute sa poésie et sa sincérité. Il y règne tout de même un côté totalement assumé. Malgré quelques dialogues et longueurs destinés à boucher les trous, les réalisateurs surfent sur leurs acquis et livrent une épopée spatiale bourrée de scènes d'action trépidantes, malgré une romance cliché et conventionnelle au possible. Ne reste que ce titre français... Mais il ne faut pas leur rejeter la faute à nouveau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1307 fois
23 apprécient

langpier a ajouté ce film à 8 listes Jupiter : Le Destin de l'univers

Autres actions de langpier Jupiter : Le Destin de l'univers