Isla Nullard

Avis sur Jurassic World

Avatar KND
Critique publiée par le

Ça va pas du tout ça Hollywood, je te faisais confiance, et tu me crache à la gueule ?
C'est pas possible ça, c'est plus possible. Je sais que t'aimes bien faire de la merde avec des explosions partout, des robots géants, des monstres géants, des gros flingues et tout ... je sais aussi que tu aimes bien ruiner des grands noms du cinéma ... mais là c'est Jurassic Park quoi.
Bon okay tu avais déjà flingué la licence il y a un moment avec des suites immondes, mais je me disais que, peut-être, tu aurais repris les choses en mains ...

Les amis, l'heure est grave, on a ici affaire à un mauvais film. Pas un film un peu con con mais sympa comme Hollywood nous y a habitué, non, très clairement, un mauvais film.
Tellement mauvais que je ne sais même pas par où commencer ma critique, il y a trop de choses à dire, malheureusement. Ce qu'il faut savoir, c'est que je vais très souvent comparer Jurassic World à son illustre prédécesseur, on peut pas passer à côté

On va commencer par les quelques points positifs :

Premièrement, c'est indéniablement beau, on assiste dans ce film à une avalanche d'effets spéciaux plutôt sympatoches, ah ça, on voit bien où sont passés les millions. Techniquement, c'est quand même pas mal, mais, ce n'est pas une claque comme on pouvait s'y attendre, ce n'est pas une "révolution", contrairement à ce qu'avait été Jurassic Park ou même Avatar. Mais comme pour Avatar, la prouesse technique est une des seules bonnes raisons de voir ce film.

Ensuite, j'ai compté deux scènes cool dans tout le film, celle où on nous présente le parc, avec le fameux thème musical bien connu des fans, et la scène ou Chris Pratt fait de la moto au milieu de ses raptors, c'est tout, deux scènes sur deux heures, c'est pas beaucoup.

Et enfin, derniers points positifs, Chris Pratt, qui est quand même cool, et surtout le personnage d'Omar Sy, qui est très certainement, le seul mec avec plus de deux neurones dans la cervelle.

Et c'en est tout des qualités de ce film, revenons aux personnages.
Je disais juste au dessus que seul le personnage d'Omar Sy ne sortait pas que des conneries, et c'est pas loin d'être la vérité. Mais le problème c'est que c'est bien le seul ! Les personnages sont clichés et tous très TRÈS stupides, à un point que ça en devient énervant. On va les passer rapidement en revue, le héros, un aventurier charmeur, blagueur et courageux comme il en existe des centaines. La responsable du parc, qui ne pense pas à sa famille, ses amis ou aux animaux et dont le seul objectif est de faire du chiffre. Le directeur du parc, qui veut juste voir des dinos cool. Le scientifique qui n'a comme limites que celles de son imagination. Le méchant militaire qui est vraiment très très méchant. Et enfin les deux gosses, un qui est faible et fragile mais aussi très intelligent, et l'autre qui est plus ou moins un obsédés apparemment (what ?) et qui est un peu con ...
Et tous ces personnages se surpassent les uns les autres en terme de conneries. Bon, pour le scientifique et le directeur, pas besoin de dessin, ils ont fabriqué un dino intelligent, capable d'utiliser un putain de camouflage thermique (oui oui), les gosses qui échappent à la surveillance des adultes et décident d'aller dans une zone interdite (entre autres conneries), le militaire qui veut utiliser les raptors comme des armes vivantes. Mais la palme revient à ... la responsable jouée par Bryce Dallas Howard. Elle ignore les consignes de sécurité, elle n'écoute pas ses collègues, elle décide de faire surveiller ses neveux par une incompétente, elle se balade en pleine jungle avec des dinosaures partout en jupe et avec des talons aiguilles, elle contribue à envoyer une dizaine d'hommes à la mort etc ...

Ces personnages sont tellement cons et mal travaillés, qu'il est impossible de s'y attacher, on devient totalement indifférent à ce qui leur arrive.

D'ailleurs c'est également un des problèmes de Jurassic World, les morts sont ridicules et injustifiées. Jurassic Park était très manichéen comme film, et se déroulait de manière assez prévisible car les dinos étaient utilisés comme une sorte de punition. Se faire bouffer, c'était un retours de karma, t'es un connard, tu meurs, point. C'est un peu con, mais c'est efficace et ça débouche forcément sur une sorte d'happy end (donc tout le monde est content). A part deux/trois lambda, personne ne meurt de manière injustifiée, dans Jurassic World, c'est tout l'inverse, 80% des personnages tués le sont pour aucune raison valable. Alors je veux bien qu'ils tentent quelque chose d'autres, quelque chose de plus réaliste, où la chance et le skill influe sur la survie, mais ici ce n'est pas le cas. Les morts sont presque tout le temps, soit des figurants, soit des personnages qui n'ont aucune raison de mourir à part pour nous montrer que les dinos, ils sont vraiment méchants. Le meilleur exemple, ça reste celui du premier humain tué du film, un mexicain qui, j'imagine, doit travailler dans le parc, qui n'est présent que pour deux choses, premièrement, pour montrer qu'à côté de lui, Chris Pratt est cool et beau (et pas mexicain, ce qui est toujours un plus), mais aussi pour montrer que le Indominus Rex (un nom dans le genre je sais plus et je m'en fous) est vraiment un violent. Le truc c'est que lors du décès de ce pauvre Pablo, on ne voit rien, c'est limite si il ne meurt pas en hors-champ !
La pire scène c'est sûrement celle de la mort de l'assistante, qu'on ne voit que 4 fois dans le film, une mort horrible où elle va se faire mâcher, trimbaler dans les airs par des ptérodactyles (je crois), à moitié être noyée, pour enfin se faire dévorer par un mosasaure. Un décès terrible (et ridicule) dont on est le spectateur, tout comme un paquet d'autres personnages, et le téléspectateur, comme les personnages, ne ressent rien, on regarde ça avec un détachement affligeant. Pourquoi ? Parce qu'on s'en fout royalement !

D'ailleurs, ni cet enculé de dino mutant, ni les raptors, ni même le T-rex ne sont "mythifié". Aucun suspens n'est créé sur ces monstres, pourquoi ? Tout simplement parce qu'on les voit presque en entier dans les dix premières minutes.

Autre chose, vous vous souvenez du personnage de responsable du parc de Bryce Dallas Howard ?
Eh ben c'est officiellement une sacré connasse et un être humain exécrable. Dans les 30 premières minutes du film, elle assiste en direct, avec plus ou moins d'intermédiaires (un téléphone, des écrans ...) à la mort d'une bonne douzaine d'humains, hommes et femmes. Des gens avec qui elle travaillait, des gens qu'elle connaissait, qui avaient très certainement un conjoint, peut-être des enfants, des personnes avec des rêves, des peurs, des espoirs ... Mais elle les regarde mourir sans broncher, elle s'en tamponne de ce qu'il leur arrive. Par contre, quand elle rencontre un diplodocus en train de mourir, et qu'elle voit Chris Pratt lui chatouiller la tête, là elle fond en larme ? Mais merde quoi ! 5 minutes avant c'est limite si elle avait pas dit qu'elle n'en avait rien à battre des animaux, et elle regardait de manière totalement stoïque une dizaine d'hommes mourir, mais là vu que Chris Pratt fait une papouille au dino, direct elle chiale ? C'est quoi ces conneries ...
Attends, si C.Pratt avait caressé la tête de tous les gars qui sont morts, elle aurait pleuré à chaque fois ou pas ?
Alors oui je sais bien que les roux n'ont pas d'âme alors on sait jamais, mais quand même quoi !

Un des côtés intéressant de Jurassic Park premier du nom, c'était sa morale, qui disait, grosso merdo, qu'il est impossible de dompter la nature. Alors je me suis dis, bon, il vont quand même au moins garder ça les saligauds.
Haha, j'étais naïf.
Pourtant ça partait bien, avec Chris Pratt qui essaie de dompter les raptors, mais qui en chie comme pas possible et qui déclare très sérieusement qu'il est impossible de les contrôler.
Et c'est vrai, lorsque les militaires décident de les utiliser, ceux-ci se retournent contre les soldats.
Alors tout va bien, jusqu'au 5 dernières minutes du film, moment dans lequel les raptors décident de s'allier à Chris Pratt, de littéralement se soumettre à lui, alors que 30 secondes plus tôt, ils tentaient de le bouffer.
Vous voyez les enfants, c'est comme ça qu'on fout en l'air tout le propos de son film dans la dernière minute !

Bon, ce film m'a foutu en rogne, j'aurais aussi pu parler du manque de réalisme, du côté tout public du métrage (parce que bon, je pense qu'ils ont pas utilisé plus de 50 cl de faux sang dans tout le film), de la meuf qui distance un T-Rex à la course alors qu'elle porte des talons, de la dernière scène affligeante, ou même que Jurassic World critique à tout va le consumérisme et l'aveuglement du capitalisme, tout en se complaisant dans ce système où l'argent est roi et les sponsors sont d'or etc etc ...
Mais je ne le ferai pas, parce que tu vois, écrire tout ça, ça m'a foutu un sacré mal de crâne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1169 fois
57 apprécient · 3 n'apprécient pas

KND a ajouté ce film à 1 liste Jurassic World

  • Films
    Cover Baraque à Titres

    Baraque à Titres

    En manque d'inspiration pour trouver un titre attrayant et amusant à vos critiques ? Composée d'une équipe de professionnels de...

Autres actions de KND Jurassic World