👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Une réalisation précise au service d’un réalisme poignant.
Legrand signe un film intense, dénué de tout artifice, incroyablement servi par Denis Ménochet (le père), Léa Drucker (la mère) et Thomas Gioria (le fils).
La puissance d’un silence, l’effroi d’un appel, la froideur des larmes. Tout est savamment orchestré, de la mise en scène au jeu des protagonistes, pour que chaque émotion et chaque ressenti nous happe en plein vol.

Si le réalisateur nous propose un thriller puissant et réaliste, celui n’est cependant pas exempt de reproches. Quelques scènes un peu longuettes viennent perturber le déroulement de l’intrigue et une scène finale tronquée me laisse quelque peu sur ma faim.

Anthony_Payet
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 2 ans

2 j'aime

Jusqu'à la garde
blacktide
8

Dans le silence de la loi

Il est des premiers films qui marquent le cinéma par leur intensité. Des films qui vous happent par surprise. Pour le plaisir du geste, et pour l’émotion à l’impact. Jusqu’à la Garde n’est pas...

Lire la critique

il y a 4 ans

81 j'aime

24

Jusqu'à la garde
Velvetman
8

Loveless

Par sa mise en scène dans laquelle l’image se fait froide et déstabilisante, Jusqu’à la Garde de Xavier Legrand se mue en un immense morceau de cinéma. Déroutant car complexe, le film se veut être...

Lire la critique

il y a 4 ans

77 j'aime

7

Jusqu'à la garde
voiron
8

Critique de Jusqu'à la garde par voiron

Le couple Besson divorce et se bat pour la garde de leurs deux enfants. Ou plutôt pour celle du plus jeune, Julien, puisque sa soeur a bientôt dix huit ans.. Pour protéger son fils Julien d’un père...

Lire la critique

il y a 4 ans

59 j'aime

13

SPLIT
Anthony_Payet
4
SPLIT

Ascenseur émotionnel

J’avais découvert Josman avec son (bon) album JOS, qui méritait les éloges pour sa variété des sons, tantôt lover, tantôt kikeur, tantôt émotif. A cela s’ajoutait une prestation en concert marquante...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime

0.9
Anthony_Payet
7
0.9

B2Obéatrice

Bon, qu'on se le dise, j'ai toujours eu un faible pour Booba. Il était à la naissance même sur Rap en France à ses débuts. On a pu le découvrir avec son acolyte Ali dans Lunatic. Toutes les personnes...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

Night Call
Anthony_Payet
8
Night Call

Night Call

Jake Gyllenhaal endosse parfaitement le costume d'anti-héros dans ce long-métrage de Dan Gilroy. Regard glaçant, démarche envoutante, bagou commercial : voilà qui définit bien Lou Bloom. Ce jeune...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime