Bande-annonce
Affiche K.O

K.O

(2017)
12345678910
Quand ?
5.4
  1. 20
  2. 46
  3. 82
  4. 216
  5. 313
  6. 437
  7. 228
  8. 69
  9. 14
  10. 4
  • 1.4K
  • 31
  • 968

Antoine Leconte est un homme de pouvoir arrogant et dominateur, tant dans son milieu professionnel que dans sa vie privée. Au terme d’une journée particulière oppressante, il est plongé dans le coma. À son réveil, plus rien n’est comme avant : Rêve ou réalité ? Complot ? Cauchemar ?… Il est K.O.

Casting : acteurs principauxK.O

Casting complet du film K.O
Match des critiques
les meilleurs avis
K.O
VS
Un bel hommage à Alain Gillot-Pétré

Le 1er juin 1998 était un lundi. Pas un lundi ordinaire car c'était le Lundi de Pentecôte. Un lundi férié. Qui dit jour férié dit diffusion de films sympa à la TV. Surtout à cette époque, seuls les 3 chaînes de TV, les VHS usées et le cinéma à 3/4 heure nous offre l'occasion de voir des films. Donc quand d'aucuns sont diffusés, on les regarde. Cet après-midi là, c'est Retour vers le futur 3 sur TF1, j'ai déjà vu 5/6 fois le premier, aucun des deux autres. Je me dis que je...

8
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper
Propositions de slogans pour l’affiche

Une mécanique implacable Parce que les engrenages sont fondés sur la répétition circulaire, le film est une machine bien huilée : ellipses par fondu au noir à chaque évanouissement, des digicodes qui changent, une femme mystère qui répète toujours le même mantra et un beau baraqué qui fléchit mais point ne rompt : implacable, on vous dit. Un polar 5 étoiles Des boîtes de nuits avec des russes, des nymphomanes... Lire la critique de K.O

53 9

PostsK.O

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (54)
K.O
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le réel et ses marges

Regard lourd sous des paupières basses, écrasant de sa suffisance tout ce sur quoi il s'abaisse ; lippe sensuelle, légèrement relâchée, jouissant avec nonchalance de ce qui s'offre... Antoine Leconte (Laurent Lafitte, si parfait qu'il en est inquiétant) évolue dans un univers essentiellement clos et nocturne, passant d'une boîte à l'autre : la société de télévision dans laquelle il exerce ses... Lire l'avis à propos de K.O

9
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·
Chaos debout

On peut reprocher au film de Fabrice Gobert son excès de références flagrantes comme celles à Mulholland Drive ou à Figth club pour n'en citer que deux, on peut lui reprocher certaines longueurs dans le scénario, notamment dans le dernier tiers du film et ces scènes de boxe à mon avis inutiles, on peut lui reprocher enfin des maladresses dans la gestion de ses personnages... Lire l'avis à propos de K.O

12 5
Avatar Théloma
7
Théloma ·
Lafitte le mouton électrique.

Un cadre sup de la télé poubelle, impitoyable au boulot, un vrai salaud dans la vie, est victime d'une attaque par balle d'un collègue. À son réveil du coma, il n'est plus personne, un employé disposable de la chaîne dont il était jadis un ponte, victime des caprices de la direction. Je passerai sur le côté éculé du scénario qui, s'il n'est pas exécuté avec style et... Lire l'avis à propos de K.O

13 2
Avatar Alice LeChat
4
Alice LeChat ·
Voyage au bout de l'ennui

Antoine, directeur exigeant de programmes d'une chaine de télévision, voit sa vie basculer quand, après une journée difficile, il tombe dans le coma. A son réveil, son torse portant une cicatrice, Antoine est convaincu qu'on lui a tiré dessus alors que son entourage lui affirme qu'il a été victime d'une crise cardiaque. K.O est un film de Francis Gobert, réalisé en... Lire la critique de K.O

3 7
Avatar dagrey
2
dagrey ·
Découverte
La barbe

La vieille fiction paranoïaque, qui verrait notre réalité quotidienne fondamentalement altérée sans que personne d’autre que nous ne semble s’en soucier, a donné un certain nombre de réussites littéraires (je me souviens d’une nouvelle brillante de Richard Matheson sur ce sujet) ou cinématographiques. Ce vertige de la “disparition” de notre identité qui se dissout dans... Lire la critique de K.O

6 10
Avatar Eric Pokespagne
4
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques du film K.O (54)
Bande-annonce
K.O
Vous pourriez également aimer...