👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un film qui plaira aux amateurs de nanars, de costumes, d'histoire absente, de magie pas magique, de méchant absolument tête à claque, de gentil pas mieux....

Et c'est à peu près tout, et encore pour ceux qui aiment tout ça, je pense que la pillule est dure à avaler.
iori
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Visionnages - cru 2012

il y a 10 ans

King Rising - Au nom du roi
Stavroguiness
2

Boll à zéro

Ce qu'on doit retenir avant tout, c'est que c'est chiant. Très chiant. Ce film testera vos limites et il vous faudra beaucoup de self control pour ne pas avaler des lames de rasoir après la première...

Lire la critique

il y a 11 ans

16 j'aime

12

King Rising - Au nom du roi
Behemoth
10

Mais qu'est ce qu'on rigole !

King Rising est un des plus récent chef d'oeuvre de l'artiste allemand Uwe Boll (bon ok boucher boiteux si vous preferez !) qui a su cette fois s'offrir un casting de choix contenant entre autres...

Lire la critique

il y a 10 ans

14 j'aime

7

King Rising - Au nom du roi
LeTigre
2

Du Uwe Boll comme on en a toujours vu.

Après avoir vu l'affligeant Bloodrayne, je me suis montré hésitant de découvrir d'autres films de ce fameux Uwe Boll, un cinéaste considéré comme le pire réalisateur de tous les temps. Mais bon ! Ce...

Lire la critique

il y a 5 ans

10 j'aime

23

Adults in the Room
iori
8

La dette qui avait trop de Grèce (ou l’inverse)

Voici un film qui illustre parfaitement une certaine idée du cinéma, celle qui permet à des orfèvres de s’emparer de sujets politiques difficiles, abscons et d’en donner une interprétation qui permet...

Lire la critique

il y a 2 ans

29 j'aime

Les Cowboys
iori
8
Les Cowboys

Kelly watch the stars

François Damiens dans un film qui s’intitule “les cowboys”, où il incarne un père de famille fan de country dans les années 90. Voilà une base qui donne envie. Envie de fuir bien loin. Sauf que ça...

Lire la critique

il y a 6 ans

23 j'aime

7

Sur mes lèvres
iori
9

Sourd mes lèvres

C’est fou comme ça fait du bien d’avoir un vrai film “vivant”. Emmanuelle Devos m’agace parfois, mais il faut bien reconnaitre qu’elle est convaincante dans le rôle de la secrétaire effacée et...

Lire la critique

il y a 9 ans

22 j'aime