La princesse de l'anneau.

Avis sur Kingsglaive : Final Fantasy XV

Avatar Flikvictor
Critique publiée par le

Déballant rapidement le bluray de mon édition Deluxe toute neuve, il était temps pour moi de découvrir le monde d'Eos. On ne peut que constater la difficulté qu'éprouve une licence à se renouveler après 30 ans d'existence. La complexité des enjeux tient hélas sur un ticket de métro: un méchant empire veut dominer le monde et son sauvetage salutaire ne peut se faire que par un artefact surpuissant. Pour Eos, ça sera un anneau. Si Kingsglaive se donne les moyens de son ambition, son rendu technique se révèle irrégulier: des séquences d'un réalisme sidérant (le trajet de l'Audi dans les rues d'Insomnia) s'opposent avec d'autres passages à l'animation un peu trop raide. On obtient un mélange entre un film en version presque live et une cinématique de qualité standard de jeu vidéo. Pour le casting, après le Seigneur des Anneaux et Game of Thrones, Sean Bean offre une 3e grosse saga d'heroic fantasy à son tableau de chasse avec une interprétation magistrale du roi Regis. De son côté, la belle Luna nous démontre qu'elle est bien une héroïne de FF: son brushing et sa robe de soirée restent quasi-impeccables malgré les (trop) nombreuses scènes d'action où elle est mise à contribution. Elle nous démontre aussi qu'elle n'a pas eu son permis dans une pochette surprise: elle conduit vachement bien la pépette, même si c'est en alternance. Bref, une vraie princesse moderne.
Malgré ses problèmes d'équilibrage (trop d'action), le film réussit son pari de proposer un univers mélangeant réalité et fantasy où le manque de profondeur est sauvé par une direction artistique flamboyante.
Article illustré sur le blog.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 369 fois
4 apprécient

Autres actions de Flikvictor Kingsglaive : Final Fantasy XV