Affiche L'Amour extra large

Critiques de L'Amour extra large

Film de et (2001)

Un peu troublant

Au départ s'annonce un désastre. Le style est très télévisuel (avec les ellipses courantes dans certaines séries US, sitcom surtout) et les Farrelly visent bas y compris dans la présentation. L'écriture est un peu idiote au point de rendre certains éléments peu vraisemblables. Une comédie battant des records d'inanité et de médiocrité avinée semble poser ses balises. Et très vite ça... Lire l'avis à propos de L'Amour extra large

8
Avatar Zogarok
5
Zogarok ·

Critique de L'Amour extra large par Super_Caro

Hal est très superficiel et ne sort qu'avec des femmes canons au corps parfait (ce qui est difficile à croire parce que lui est tout de même drôlement vilain) mais à l'aube de la trentaine il est toujours célibataire (ah bah oui, finalement voilà). Un jour, dans un ascenseur il va croiser une sorte de Majax-Mirrouf-hypnotiseur et va lui raconter ses malheurs de mec qui n'arrive pas à trouver une... Lire la critique de L'Amour extra large

8
Avatar Super_Caro
4
Super_Caro ·

Beauté cachée

Sentiment mitigé dans l'ensemble. En effet, les frères Farrelly semblent s'être un peu calmés dans l'humour trash, ce qui est plutôt positif. Toutefois, il est peu dire que nous ne sommes pas dans l'immense finesse, notamment à travers quelques dialogues assez grossiers. Toutefois, l'idée de départ de départ et s'avère assez bien exploitée, d'autant que le film nous réserve même quelquefois... Lire la critique de L'Amour extra large

1
Avatar Caine78
6
Caine78 ·

Le poids des mots, le choc du propos

L'amour extra-large réussit l'exploit de montrer l'exact inverse de ce qu'il essaye de dépeindre. Pour tenter de dénoncer les affres d'une société fondée sur l'esthétique de la beauté, en opposition à la beauté dite "intérieure", le film utilise comme principale ficelle un humour ringard fondé sur... Le poids du personnage. Eh oui, pour expliquer aux gens que "les gros peuvent être beaux à... Lire l'avis à propos de L'Amour extra large

9 1
Avatar Emzy
1
Emzy ·

Critique de L'Amour extra large par Iaoranamoana

Bourré de clichés : tu es grosse donc t'es gentille, tu fais de l'humanitaire et bien sûr, t'as avalé Le Robert. T'es belle donc t'es la pire des connes. Ta beauté intérieure est donc le contraire de ce que tu es à l'extérieur. CQFD. Sincèrement, j'ai trouvé ce film triste et cruel dans le fond, malgré quelques blagues potaches qui m'ont fait sourire. Lire l'avis à propos de L'Amour extra large

4 2
Avatar Iaoranamoana
4
Iaoranamoana ·

Super Size Me

Comment aimer une femme pas très attrayante mais au grand cœur ? Avoir un filtre shamano-gourouno-humoristique sur les yeux et ne voir que de belles plantes là où réside une personnalité d'or et des sorcières pour celles possédant un cœur pourri... Une mise en scène plus profonde manque dans L'Amour extra large, à défaut de nous faire réfléchir sur la prépondérance de l'apparence dans les... Lire la critique de L'Amour extra large

2
Avatar FinalFlorent
6
FinalFlorent ·

L’amour est aveugle

" L'amour extra large " très bonne comédie des frères farelly . C'est l'histoire de hal ( jack black ) un homme célibataire d'une trentaine d'année qui n'a toujour pas trouver le grand amour. Et pour cause il est rester quelqu'un de superficiel qui n'ai attirer que par les très belles jeunes femmes au physique irréprochable . Seul compte pour lui la beauté physique , le reste chez... Lire l'avis à propos de L'Amour extra large

1 3
Avatar chris46
8
chris46 ·

Critique de L'Amour extra large par Cinemaniaque

Prout ! Trop lol ! Oh dis donc, t'as vu la grosse vache qui fait lever le bateau ! MDR ! Et si Jack Black se tartinait les yeux de morve pour faire croire à de la conjonctivite ? Rah là là, quel talent, quel génie ! Puis bon, on va être sympa quand même, on va se foutre de la gueule des gros tout le film mais à la fin, ben le héros il se tape quand même la moche parce que ce qui compte, c'est la... Lire l'avis à propos de L'Amour extra large

4
Avatar Cinemaniaque
2
Cinemaniaque ·

Pesant

Les Farelly ne change pas de style avec "Shallow Hal" : un humour assez lourd et souvent en-dessous de la ceinture, et un sujet qui défend une certaine minorité. Ici, il s'agit d'un homme superficiel qui se voit involontairement capable d'observer la beauté intérieur des femmes, et va s'éprendre d'un être charmant mais physiquement peu fin. Si quelques idées font mouche, le ton lasse par... Lire la critique de L'Amour extra large

Avatar Redzing
3
Redzing ·

Critique de L'Amour extra large par Kroakkroqgar

Pendant toute sa première partie, 'Shallow Hal' frôle le désastre total, mais retombe étonnamment sur ses pieds par la suite. Les intentions et la morale du récit sont évidentes : la véritable beauté est celle de l'esprit, et il ne faut pas juger les apparences. On passe néanmoins près d'une heure à douter de la démarche des scénaristes. Remplacer un personnage laid par une actrice au... Lire l'avis à propos de L'Amour extra large

Avatar Kroakkroqgar
6
Kroakkroqgar ·