Théorie de l'hipstocrisie, ou Pourquoi ne pas noter un film

Avis sur L'Arrivée du train en gare de La Ciotat

Avatar Ruhenheim
Critique publiée par le

Je voudrais dire à tous ceux qui ont noté ce film qu'ils sont des grosses buses. Sans méchanceté hein, mais bon, les gars, on est entre nous, vous pouvez arrêter de faire semblant. L'arrivée d'un train en gare de La Ciotat est le type même du film qui ne peut pas être noté. D'ailleurs, ce n'est même pas un film (pas même à lier avec un documentaire, comme le pensent certains): c'est une image d'archive. Il est, certes, considéré comme le premier film de l'histoire du cinéma, mais il ne faut pas oublier qu'il est au départ une imagé promotionnelle, rien de plus qu'un court clip destiné à marquer durablement les spectateurs; en ce sens, certes, il est efficace, et on pourrait presque considérer que c'est suffisant pour le noter. Sauf que... Non.

Nous ne pouvons pas imaginer une seule seconde qu'en regardant ce "film", on peut partager le choc ressenti devant lui par les spectateurs de l'époque. C'est absolument inconcevable. Donc non, on ne peut pas noter ce film pour son côté novateur, pionnier et j'en passe, parce qu'à notre époque de généralisation de l'expérience cinématographique, on sursaute à peine devant un flingue qui nous est braqué sous le nez en 3D, alors un train à vapeur en noir et blanc qui arrive vers nous, dans le meilleur des cas ça nous évoque le Poudlard Express et la nostalgie de l'enfance (#Hogwarts #IWantToBelieve #tmtc). Donc les gens qui mettent un 8, un 9 ou un 10 à ce film, vous êtes complètement hipstocrites (hipster/hypocrites) et vous vous la pétez grave alors que ça n'a pas lieu. Mais vous n'en êtes pas forcément conscients, alors je ne vous en veux pas.

Il y a pire que vous, remarquez: les gens qui notent ce film à 1 ou 2. Je viens de lire une critique anarcho-gaucho-mélencho-vénère qui crachait sur ce film parce que c'était un truc de capitalistes bourgeois et pas du vrai art comme "Meliès, Murnau, Fritz Lang". Sur le fond je suis d'accord, mais sur la forme c'est absurde: on ne peut pas reprocher à des industriels qui tentent de populariser un art de faire de la technique pure. Et puis ça a toujours un côté encore plus hipstocrite de cracher sur un classique parce que ouiiiii, moiii, je ne suis pas comme tout le mooooonde, j'ose mettre des sales notes à des classiiiiiques... J'ai moins de tolérance pour ceux-là que pour les précédents, parce qu'ils ont suivi un raisonnement à peu près logique, mais se sont complètement plantés dans leurs conclusion. Mais bon, ils ne sont pas trop méchants non plus.

Et puis il y a les gens qui lui mettent une note moyenne. Ça par contre, ça n'a vraiment aucun sens. Je sais, je l'ai fait. On sent que c'est plus comme le like de Facebook, une façon de signaler (à soi-même et aux autres) qu'on a vu le film et qu'on a eu la réaction normale de quelqu'un de notre époque qui voit un vieux court-métrage sans intérêt autre qu'historique: "Meh." Et comme sur Senscritique la norme est de mettre des notes, on en met une un peu au pif, histoire de. Ceux-là, je les comprends tout à fait: il est devenu assez peu intuitif de marquer un film comme "Vu" sans le noter ou lui écrire une critique, donc pour ne pas s'emmerder et par commodité on lui met une note passe-partout, qui n'attire pas l'attention, entre 4 et 7 par exemple. Mais dans l'absolu, le procédé n'a aucun sens et remet en question le système des notes, parce que le fait de mettre 5 à une œuvre comme celle-là qui ne nous a fait ni chaud ni froid contamine les autres 5 qu'on a mis et qui ne voulaient pas forcément dire la même chose. Mais là, ce n'est pas la faute des noteurs, mais du système de notes dans son ensemble, donc ça va.

En résumé: si vous notez ce film très haut ou très bas, vous êtes un hipstocrite; si vous le notez dans la moyenne, vous vous tirez inconsciemment une balle dans le pied. C'est Charybde et Scylla. Et Senscritique qui m'oblige à noter le film pour publier une critique...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 748 fois
26 apprécient · 10 n'apprécient pas

Autres actions de Ruhenheim L'Arrivée du train en gare de La Ciotat