Bande-annonce
Affiche L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

(2007)

The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 57
  2. 98
  3. 256
  4. 468
  5. 1001
  6. 2128
  7. 3711
  8. 3007
  9. 1197
  10. 407
  • 12K
  • 832
  • 6K

En 1881, Jesse James est un hors-la-loi légendaire. Il a 34 ans. Sa célébrité lui provient de multiples braquages. Au lendemain de la guerre de Sécession, il représente une rébellion qui lui vaut d'être considéré comme un Robin des Bois. Parmi les admirateurs de cet ancien soldat, le jeune Robert...

Casting : acteurs principauxL'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

Casting complet du film L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert...
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford
VS
Et à la fin, il meurt !

MMmmm...! Voilà typiquement le genre de film qui a exaspéré ou exaspèrera un certain nombre d'entre vous. Il contient en effet pas mal d'éléments qui rendent une majorité de spectateurs allergiques: rythme lent et contemplatif, narration régulière en voix-off, plans floutés et esthétiques, musique emphatique, acteurs à la belle gueule "banckable". Et puis il y autre chose qui énerve presque toujours: non seulement on sait la fin dès le début, mais en plus Ç'EST ÉCRIT DANS LE TITRE !...

100 11
Avatar klauskinski
5
klauskinski
Critique de L'Assassinat de Jesse James par le... par klauskinski

Malgré un travail formel impressionnant et une relecture personnelle du mythe Jesse James, dont il déconstruit la légende en le présentant comme une crapule employant exclusivement la peur et la violence dans ses rapports avec les autres, le film d'Andrew Dominic déçoit. On sent bien l'ambition du réalisateur de rendre à l'écran une certaine complexité à la fois dans les rapports humains et dans la psychologie des personnages, mais il perd malheureusement le spectateur en route à force... Lire l'avis à propos de L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

4 1
Critiques : avis d'internautes (147)
L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de L'Assassinat de Jesse James par le... par Spoof

Rarement l'esthétique d'un western fut porté à une telle exigence. Avant toute chose, et c'est ce qui marque dès les premières minutes du film, « L'Assassinat de Jesse James... » est un film qui se contemple et qui laisse bouche bée devant le travail de la lumière et des compositions de cadres. Clairs-obscurs, vignettage, profondeur de champs, tout est rassemblé et pensé pour rendre chaque plan... Lire la critique de L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

102 7
Avatar Spoof
9
Spoof ·
The Death Of the legendary American Dream

Pour un deuxième film,Andrew Dominik réussit à innover dans un genre qui demeure assez codifié,le western.Le choix des couleurs,la voix off,les éclairages et le jeu des acteurs donnent au film l'apparence d'un rêve prenant la forme d'un compte à rebours.On sait dès le début(c'est explicitement écrit dans le titre) qu'il s'agit d'assister à l’assassinat de Jesse James,icône de l'Ouest... Lire la critique de L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

5 6
Avatar Sabri Collignon
7
Sabri Collignon ·
Découverte
"You've read the story of Jesse James, of how he lived and died.."

Un "western" bien loin des codes du genre, lent et contemplatif, engourdi et hivernal ; centré sur ses personnages indolents. Une sublime photographie au service de longs plans malickiens de la nature enneigée avec laquelle résonne la mélancolique et frémissante bande-son composée par Nick Cave et Warren Ellis (duo qui avait déjà œuvré pour le western australien "The Proposition" puis "The Road".... Lire l'avis à propos de L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

58 12
Avatar Nushku
9
Nushku ·
L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

Jesse James, hors la loi de la fin du 19ème siècle, se fera assassiner par le jeune et envieux Robert Ford. Mais derrière ce titre laconique et cette fameuse lâcheté se cachent une ambiguïté et une dramaturgie beaucoup plus intenses. Andrew Dominik s’attaque à l’icône Jesse James et au lieu d’en faire un portrait purement iconique et flamboyant, il dessine la vision presque fantomatique d’un... Lire la critique de L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

26 3
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·
Don't that picture look dusty?

Quand on me dit western, j'ai tendance à fuir en courant. Sauf que j'entends des éloges sur ce film depuis des lustres. Me voilà donc partie. Sublime scène d'introduction : ciel, voix off, couleurs superbes. Voilà un film qui commence bien. Ensuite, on assiste à un film certes assez conventionnel, le scénario ne casse pas des briques mais...C'est MAGNIFIQUE. Paysages à perte de vue, promenade... Lire l'avis à propos de L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

24 4
Avatar Clairette02
8
Clairette02 ·
Toutes les critiques du film L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert... (147)
Bande-annonce
L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford
Vous pourriez également aimer...