Avis sur

L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot par denizor

Avatar denizor
Critique publiée par le

1962, Henri-Georges Clouzot commence le tournage de l'Enfer avec Serge Reggiani et Romy Schneider. Mais à peine trois semaines après le début, le film doit s'arrêter...ce qui devait être un évènement cinématographique devient un projet avorté. Près de 50 ans plus tard, Serge Bromberg retrouve par hasard les bobines tournées du film. L'occasion de voir enfin cet objet de fantasme pour cinéphile ainsi que tous les essais de caméra que Clouzot avait pu expérimenter - budget illimité, techniques révolutionnaires - afin de faire de l'Enfer une grande date du 7e art. Au vu de ces images parfois proprement hallucinantes ou hallucinées, on le croit volontiers. On regrette ainsi que le film terminé n'ait pas pu voir le jour (même si Claude Chabrol en a repris le scénario pour un film à l'ambition technique moindre) mais on hérite d'un documentaire passionnant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 152 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de denizor L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot