Bande-annonce
Affiche L'Esquive

L'Esquive

(2004)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 188
  2. 188
  3. 236
  4. 373
  5. 670
  6. 1199
  7. 1496
  8. 969
  9. 280
  10. 91
  • 5.7K
  • 169
  • 1.2K

Abdelkrim, 15 ans, est amoureux de sa copine de classe, Lydia. Il participe alors à une scène de théâtre en tant qu'Arlequin pour tenter de la séduire.

Casting : acteurs principauxL'Esquive

Casting complet du film L'Esquive
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Esquive
VS
Avatar Gérard Rocher
8
Critique de L'Esquive par Gérard Rocher

Le décor est planté dans une cité HLM de banlieue sans personnalité avec ses grandes barres et ses jeunes qui errent sans but précis en s'invectivant dans le langage des cités. Pour eux, pas d'idéal que de la morosité dans leur vie, que des habitudes : les regroupements de la petite bande de copains et copines avec leurs chahuts, les contrôles musclés de police, les joints pour les rêves de voyages inaccessibles et pour oublier le temps. Le seul évènement de ce quartier, c'est la fête de fin...

26 8
Avatar Sυℓℓყναη
2
Sυℓℓყναη
Plus moche la vie

Vous connaissez ces films qui ont des récompenses, qui sont plutôt appréciés sur SensCritique et dont vous pensez être totalement passé à côté ? Tant mieux parce qu'ici on ne parlera pas de ça. En effet, je ne pense pas être passé à côté du film, je pense que le film est passé à côté de moi, je pense que le scénariste est passé à côté de son ordi et que le réalisateur est passé à côté de sa caméra de temps en temps pour voir si ça se passait bien... Mais, trêve de galéjades !... Lire la critique de L'Esquive

22 23

PostsL'Esquive

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (66)
L'Esquive
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Putain de sa mère ! Comment je le kiff ce film !

Après La Graine et le mulet, La vénus Noire et La Vie d'Adèle, films qui m'avaient littéralement retournés et qui continuent de m'obséder pour certains, voilà que je décide de poursuivre avec L'Esquive cette agréable, particulière et si chère bobine kechichienne. Dieu merci, toujours pas de déception, c'est même une autre claque qui s'ajoute à la liste. Malgré l'admiration sans égal que je voue... Lire l'avis à propos de L'Esquive

24 5
Avatar Arlaim
10
Arlaim ·
" Nous avons fait un long voyage pour parvenir à nous-même "

Oui ce langage à vif, détruit, destructeur, avec ses codes particuliers écorche, déchire, perturbe, fait peur à notre pourtant si belle langue française. Marivaux lui, le manipulait le langage, pour nous montrer alors qu'il était difficile de s'en défaire comme de sa condition. Ici Kechiche le transcende pour en faire un cri permanent qui ne s'arrête jamais. Marivaux parlait d'amour, de hasard,... Lire la critique de L'Esquive

19 8
Avatar eloch
8
eloch ·
J'aurais du appliquer ce que disait le titre. Un film assez travaillé mais difficile à apprécier.

Encore un film que j'ai découvert dans le cadre de mon université, ça m'a étonné que ce soit un film de 2004 d'ailleurs mais bon, pourquoi pas après tout. Je ne m'attendais à rien mais j'ai lu le résumé de l'histoire avant de le regarder pour savoir à quoi m'attendre et ça semblait être une histoire intéressante à découvrir. Mais bon, il m'arrive de me tromper aussi, je n'ai pas beaucoup aimé... Lire la critique de L'Esquive

2
Avatar FloYuki
5
FloYuki ·
Découverte
Critique de L'Esquive par Thomhess

Contre toute attente, le thème de L'Esquive n'est pas forcément la banlieue mais le langage lui-même. Ces jeunes sont étouffés par l'ennui, par leur vie morne comme par les mots de Marivaux. La scène d'introduction avec ce dialogue de sourds où tous ces jeunes se comprennent, sans construire aucune phrase complète et sensée, est particulièrement éloquente. Les scènes dans la classe de français... Lire l'avis à propos de L'Esquive

13 1
Avatar Thomhess
8
Thomhess ·
Un film à ne pas esquiver !

En comparaison à La graine et le mulet, le style du réalisateur français d'origine tunisienne n'a guère changé. Il multiplie les gros plans et fait en sorte de se trouver toujours à proximité de ses personnages, s'amusant à capter quelques regards et émotions fugaces comme on aime bien en voir. Les seuls moments où il laisse partir ses personnages loin de sa caméra sont pour la plupart des... Lire la critique de L'Esquive

8 3
Avatar Dodeo
8
Dodeo ·
Toutes les critiques du film L'Esquive (66)
Bande-annonce
L'Esquive
Vous pourriez également aimer...