Affiche L'Esquive

Critiques de L'Esquive

Film de (2004)

Critique de L'Esquive par Gérard Rocher

Le décor est planté dans une cité HLM de banlieue sans personnalité avec ses grandes barres et ses jeunes qui errent sans but précis en s'invectivant dans le langage des cités. Pour eux, pas d'idéal que de la morosité dans leur vie, que des habitudes : les regroupements de la petite bande de copains et copines avec leurs chahuts, les contrôles musclés de police, les joints pour les rêves de... Lire la critique de L'Esquive

26 8
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

Putain de sa mère ! Comment je le kiff ce film !

Après La Graine et le mulet, La vénus Noire et La Vie d'Adèle, films qui m'avaient littéralement retournés et qui continuent de m'obséder pour certains, voilà que je décide de poursuivre avec L'Esquive cette agréable, particulière et si chère bobine kechichienne. Dieu merci, toujours pas de déception, c'est même une autre claque qui s'ajoute à la liste. Malgré l'admiration sans égal que je voue... Lire l'avis à propos de L'Esquive

24 5
Avatar Arlaim
10
Arlaim ·

" Nous avons fait un long voyage pour parvenir à nous-même "

Oui ce langage à vif, détruit, destructeur, avec ses codes particuliers écorche, déchire, perturbe, fait peur à notre pourtant si belle langue française. Marivaux lui, le manipulait le langage, pour nous montrer alors qu'il était difficile de s'en défaire comme de sa condition. Ici Kechiche le transcende pour en faire un cri permanent qui ne s'arrête jamais. Marivaux parlait d'amour, de hasard,... Lire la critique de L'Esquive

19 8
Avatar eloch
8
eloch ·

Critique de L'Esquive par Thomhess

Contre toute attente, le thème de L'Esquive n'est pas forcément la banlieue mais le langage lui-même. Ces jeunes sont étouffés par l'ennui, par leur vie morne comme par les mots de Marivaux. La scène d'introduction avec ce dialogue de sourds où tous ces jeunes se comprennent, sans construire aucune phrase complète et sensée, est particulièrement éloquente. Les scènes dans la classe de français... Lire l'avis à propos de L'Esquive

13 1
Avatar Thomhess
8
Thomhess ·

Un film à ne pas esquiver !

En comparaison à La graine et le mulet, le style du réalisateur français d'origine tunisienne n'a guère changé. Il multiplie les gros plans et fait en sorte de se trouver toujours à proximité de ses personnages, s'amusant à capter quelques regards et émotions fugaces comme on aime bien en voir. Les seuls moments où il laisse partir ses personnages loin de sa caméra sont pour la plupart des... Lire la critique de L'Esquive

8 3
Avatar Dodeo
8
Dodeo ·

Plus moche la vie

Vous connaissez ces films qui ont des récompenses, qui sont plutôt appréciés sur SensCritique et dont vous pensez être totalement passé à côté ? Tant mieux parce qu'ici on ne parlera pas de ça. En effet, je ne pense pas être passé à côté du film, je pense que le film est passé à côté de moi, je pense que le scénariste est passé à côté de son ordi et que le réalisateur est passé à côté de... Lire l'avis à propos de L'Esquive

22 23
Avatar Sυℓℓყν4η
2
Sυℓℓყν4η ·

C'est pas un lampadaire parmi d'autres.

Les ados de L'Esquive gardent une certaine part d'innocence, - contrairement à La Haine, dont le désenchantement notable a fait grand bruit -, ils n'ont pas conscience des difficultés que le monde des grands leur réserve. Ici, nulle revendication explicite : la té-ci n'est pas encore un enjeu en soi, c'est plus une toile de fond, inhérente au quotidien de chaque personnage. Ils l'acceptent comme... Lire la critique de L'Esquive

7
Avatar Suzanne Marie Bénac-Colin
7
Suzanne Marie Bénac-Colin ·

Pourquoi?

J'ai beau chercher dans mes souvenirs, je n'ai pas eu pire sentiment d'incompréhension vis à vis de l'engouement suscité par un film. Ce qu'il y a de magique avec cet etron, c'est qu'on a l'impression que le réal (puisse t'il changer de métier) s'est dit: comment prendre un sujet chiant et le rendre encore plus chiant? Nan parce que bon, de base, la vie d'une bande de jeunes des cités... Lire la critique de L'Esquive

20 7
Avatar arak
1
arak ·

Qu’est ce qu’on peut faire ?

Pour un peu moins de 2 euros, le film était proposé en solde ; je n’avais pas détesté La graine et le mulet, et l’idée de voir Marivaux en banlieue me semblait être une idée singulière mais admissible. Après tout, pourquoi pas ? Mon âge me donne tout le temps de regarder n’importe quoi, y compris les choses les plus incongrues. Passé l’agacement de ne pas comprendre une... Lire l'avis à propos de L'Esquive

4 3
Avatar Impétueux
5
Impétueux ·

Wesh, vas-y, va pas le voir, le film!

Une grosse déception. Même si ce film est courageux et honnête, il reste néanmoins très surfait par rapport à tout ce que l'on a pu en dire. C'est tout de même fort expérimental, mis en scène de manière sérieuse mais sans génie, et même si ce n'est pas (trop) ennuyeux, c'est tout de même loin aussi d'être passionnant. Surtout que l'on n'arrive pas du tout à s'attacher aux personnages, ce qui... Lire l'avis à propos de L'Esquive

1
Avatar Caine78
3
Caine78 ·