Rêve, ou réalité?

Avis sur L’Étreinte du serpent

Avatar Khadidja Sid
Critique publiée par le

A force de côtoyer les autres, on s'oublie. L'identité et son importance... il décide de la préserver, quitte à paraître marginal et incivilisé.

L'évolution, ce n'est pas de piller ni de se proclamer Messie alors que ce n'est pas vrai. Évoluer, c est s'ouvrir à l'autre, même s'il est différent de nous. Et déposer en lui notre savoir et disparaître.

La vie, c'est une question, qui a d'innombrables reponses. Certaines sont vraies, d'autres fausses. Mais ces réponses reposent toujours sur le même socle : la croyance. Il suffit de croire pour voir. Il suffit de croire pour rever.

Et si on décide de ne pas croire, alors on se retrouve destitué de notre récompense. Comme cette fleur, capable de guérir, qui se retrouve brûlée.

Il n'en restait qu'une, comme un rêve, ou un mirage. Est ce que tout ceci a existé au final ?

Ces peuples vivaient en paix et les explorateurs sont venus saccager leurs terres. Comme à chaque fois. Comme de partout.

Combien de peuples ont subi des injustices de leurs frères en humanite, les deshumanisant, quitte a leur couper un bras, ou une jambe?
Et pourquoi vouloir guider par la force des peuples qui vivaient dans la tranquillité ? Leur savoir s'est transmis au delà des mondes, au delà du temps, là où réside le temps sans temps, la où réside les possibles secrets de l'univers.

Rien n'est le fruit du hasard, même lorsqu'on traverse la brume pour rêver.

L'etreinte du serpent n'est pas ici la mort, mais un partage spirituel sans échange de monnaie. Donner, et disparaître. Faire perdurer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 55 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Khadidja Sid L’Étreinte du serpent