Bande-annonce
Affiche L'Éveil

L'Éveil

(1991)

Awakenings

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 5
  2. 6
  3. 14
  4. 44
  5. 138
  6. 393
  7. 1017
  8. 859
  9. 245
  10. 122
  • 2.8K
  • 277
  • 1.9K

L'histoire d'un jeune chercheur qui se voit confier un groupe de malades chroniques atteints de troubles psychiques profonds, derniers rescapes d'une epidemie d'encephalite. Il va peu a peu les ramener a la vie grace a un nouveau remede et s'occupe plus particulierement de l'un d'entre eux,...

Casting : acteurs principauxL'Éveil

Casting complet du film L'Éveil
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Éveil
VS
Critique de L'Éveil par Woopo

Etonnante histoire vraie entre un médecin inexpérimenté et (soit disant) pas doué avec les contacts humains, et un groupe de patients proche de l'état végétatif. Les années 50 et 60 ont été riche en recherche sur les maladies mentales, avec des méthodes rarement orthodoxes, ici le meilleur coté humain est montré dans ce film profondément humaniste. Robin Williams incarnant le médecin introverti, un rôle taillé sur mesure, pas du tout surprenant, mais comme souvent le résultat est impeccable....

9 1
Heureusement qu'il y a Robert et Robin !!!

Le sujet est fort, très fort, donc pas besoin de sortir les violons, les compositions toutes tristounettes au piano, en restant dans la sobriété, on pouvait arriver à quelque chose de très émouvant. Mais visiblement la réalisatrice Penny Marshall n'avait pas saisi tout cela parce qu'elle a cru bon...ben de nous sortir les violons, les compositions toutes tristounettes au piano. De surligner tel passage ou tel autre pour bien montrer qu'il faut être émotionné à ce moment-là. En ressort, un... Lire l'avis à propos de L'Éveil

6

PostsL'Éveil

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (32)
L'Éveil
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Eveillons-nous !

Ce film est adapté d’un essai d’Oliver Sacks, auteur que j’ai découvert il y a quelques années avec « L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau ». Dans les années 20, une épidémie d’encéphalite léthargique plonge des centaines de personnes dans un profond sommeil. Ceux qui survivent se « réveillent » dans un état catatonique. Le docteur Sayer, neurologue qui n’a connu que la recherche se... Lire l'avis à propos de L'Éveil

3
Avatar yo_celestine
7
yo_celestine ·
Découverte
Critique de L'Éveil par raphaelM77

Très beau film ! Robert de Niro est vraiment un acteur de génie. Je l'avais découvert dans des rôles de mafieux et autre bad boy dans lesquels je le trouvais excellent. Maintenant, je l'admire aussi dans des rôle de tendre, dans lesquels je le trouve au moins aussi bon. On apprend dans le bonus du DVD qu'il est allé, avant le tournage du film dans un hôpital rencontrer un malade et l'observer... Lire l'avis à propos de L'Éveil

20 2
Avatar raphaelM77
7
raphaelM77 ·
Renaissances

Ces derniers temps, plus je regarde des films, moins on dirait que j’aime le cinéma. Depuis un peu plus d’un mois, les films que j’ai vu et n’ai pas aimés représentent une majorité écrasante. Peu importe le genre, l’époque, le réalisateur, la réputation de l’œuvre, … Et hier, j’ai eu envie de publier sur facebook, au moins une fois par jour, une réplique de Robin Williams dont on peut tirer... Lire l'avis à propos de L'Éveil

4
Avatar Fry3000
8
Fry3000 ·
Le temps d'une journée

Ce film méritant critique, je commence donc mon premier écrit sur ce site par là. Lorsque j'ai découvert ce film, je l'ai regardé immédiatement pour plusieurs raisons. La simple présence d'un certain Robert de Niro aurait suffi à me faire regarder ce bijou, mais il a fallu que Robin Williams participe à ce film. Pas un, 2 de mes acteurs préférés réunis sous le même toit, sur un sujet qui me... Lire la critique de L'Éveil

9
Avatar AntoineJouvenel
10
AntoineJouvenel ·
C'est sans doute immoral mais voir un gars grimaçant figé sur place, ça me fait poiler

Avec Rob Schneider à la place de Robin Williams, je pense que ce film aurait reçu un tout autre accueil. C'aurait pas forcément été un mal, juste que le genre aurait été diamétralement différent, sans pour autant changer beaucoup d'éléments du scénario. A vrai dire il m'est arrivé de rire, je l'avoue, aux dépends de ces patients figés, de même le trémoussement de Deniro m'a fait sourire. La... Lire la critique de L'Éveil

3
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
Toutes les critiques du film L'Éveil (32)
Bande-annonce
L'Éveil
Vous pourriez également aimer...