Il y a des films comme ça...

Avis sur L'Exorciste

Avatar AlexLeFieutard
Critique publiée par le

Y'a t-il un film que vous connaissez depuis toujours mais que vous n'avez jamais osé voir, de crainte qu'il ne vous marque à jamais ? Le plus souvent, c'est un film "qui fait peur". Vous en entendez beaucoup parler étant enfant, par vos parents, vos grands frères, vos cousins. Vos copains vous en parlent la voix remplie de fierté à l'heure de la récré. Avoir vu ce film les a rendu plus courageux, plus forts. Cette soudaine épiphanie leur permet de vous regarder du haut d'un pied d'estale. Au plus près des étoiles, il y a ceux qui ont vu "le" film et au plus près du sol, il y a vous, qui ne l'avez pas vu.

Alors que les autres ont l'air si fier de s'être enfin débarassé de leur enfance, vous, vous ne voulez pas perdre la vôtre. Vous y tenez, elle est à vous. Avec des refléxions d'enfant, vous vous dites que de toute façon, vous ne serez pas petit pour toujours, et qu'il n'y a rien de honteux à ne pas vouloir brusquer les choses et à profiter de votre condition aussi longtemps que possible.

La vie et les années suivent alors leurs cours. D'abord le collège : vous portez votre premier appareil dentaire, vous perçez vos premiers boutons et vous commencez à vous demandez ce que vous faites là. Ensuite le lycée : on vous enlève votre appareil dentaire, on vous prescrit un traitement contre les boutons, et vous continuez à vous demander ce que vous faites là. Pendant ces quelques années, vous entendez moins parler "du" film, mais vous n'oubliez pas qu'il existe. Cependant, vous n'êtes pas encore prêt à le voir. Certes, vous avez grandi, mais il n'y a pas d'âge pour subir un traumatisme ! Pourquoi prendre un tel risque ? Le jeu en veut-il vraiment la chandelle ? Intérieurement persuadé que vous ne voulez pas voir "le" film, vous décidez d'attendre encore.

Vous entrez à l'Université. Même si vous persistez à vous demandez ce que vous faites là, les découvertes et les nouvelles expériences ne manquent pas dans votre vie. Amour, sexe, alcool, drogue, gueule de bois, échecs et remises en question en tous genres... Vous voyez également beaucoup de films, des films qui vous inspirent, qui vous émeuvent, qui vous donnent envie d'avancer, et même des films qui vous font peur.

Fort heureusement, vous n'êtes plus tout à fait l'enfant qui écoutait, embarassé, ses amis parler "du" film. Vous êtes plus sûr de vous-même, plus confiant. Cependant, vous savez que le moment n'est pas encore venu. Alors vous attendez encore.

Et puis un jour, bien des années après parfois, le moment arrive. Il est là, en face de vous, un peu provocateur, cherchant à vous faire douter de l'opportunité qui se présente à vous : celle de découvrir enfin si le petit garçon de la cour de récréation avait raison d'avoir peur.

Votre coeur bat fort, votre esprit pèse la valeur de ce moment. Au bout d'une quinzaine de minutes, le film ne vous fait toujours pas peur. Vos orteils se décrispent, votre coeur ralentit. Au bout d'une heure, toujours rien. Enfin le film se termine, la lumière se rallume. Vous vous levez, vous vous étirez, vous ne savez pas vraiment quoi penser "du" film, mais vous êtes tout de même sûr d'une chose : le petit garçon de la cour de récréation aurait eu très peur, et cela aurait pu lui faire du mal. Vous avez bien fait d'attendre...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3100 fois
36 apprécient · 12 n'apprécient pas

Autres actions de AlexLeFieutard L'Exorciste