Tintin au Brésil

Avis sur L'Homme de Rio

Avatar Gauvain
Critique publiée par le

C'est tout simplement réjouissant. Le scénario est on ne peut plus basique, et de toute façon éhontément inspiré des albums de Tintin - le fétiche volé dans un musée et les fléchettes qui tuent, c'est l'Oreille cassée ; le temple amérindien avec des momies dedans, c'est Le Temple du soleil ; le type filmé en plongée sur le rebord d'une fenêtre au-dessus du vide, c'est Tintin en Amérique ; les parchemins à superposer pour trouver un trésor, c'est Le Secret de la Licorne... et plus généralement, toutes ces bagarres et coups de poing quasi-inoffensifs et qui ne tuent jamais ou presque semblent porter la patte de Hergé. Les acteurs ne sont pas tous bons, loin s'en faut - Belmondo assure, mais Agnès (Françoise Dorléac) manque de justesse ; comme en plus son personnage de cruche hystérique est extrêmement irritant (parce que oui, disons-le quand même, le film est assez sexiste), ça n'arrange rien. Mais à côté de ça, il y a tout pour faire une excellente adaptation de B.D. à l'écran : du rythme, des aventures pas prises de tête, des gentils très gentils et des méchants très méchants et patibulaires pour un sou, et de bien belles images ma foi, car les plans de Rio ou de Brasilia sont soignés et séduisants. Malgré l'intrigue un peu superficielle et son rythme rapide, le film réussit parfaitement à créer des ambiances et à faire voyager le spectateur - tant pis pour la grandiloquence. La Brasilia fantôme, en construction et quasi-déserte, est fascinante. Alors voilà, les qualités compensent largement les défauts ; au bout du compte on a un film qui tient vraiment ses promesses et qui se laisse très très bien regarder. Si je ne ne mets pas 10, c'est moins à cause des petits couacs techniques (les faux raccords par exemple), qu'on peut très bien pardonner, qu'à cause de la faiblesse du jeu de certains acteurs ou actrices.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 459 fois
2 apprécient

Autres actions de Gauvain L'Homme de Rio