Affiche L'Homme invisible

Critiques de L'Homme invisible

Film de (1933)

Rains, toile à bouche !

Classique du cinéma fantastique des années trente, ce film de James Whale n'a pas pris une ride. Les aventures de l'homme invisible sont trépidantes du début à la fin, les effets spéciaux sont proprement hallucinants, et l'ensemble fait encore froid dans le dos. Au milieu de décors ravissants, les personnages sont tous du plus haut pittoresque. Mention spéciale à Claude Rains, bien sûr, pour... Lire la critique de L'Homme invisible

44 28
Avatar Torpenn
8
Torpenn ·

Whale of Fame.

James Whale, son exubérance et malgré ça, son souci du détail. Son amour immodéré pour les seconds rôles truculents (la patronne de la taverne et sa bruyante hystérie), pour les décors qui posent d'emblée une ambiance. Et pour le drame saupoudré de comédie. La voix de Claude Rains qui claque, et tu trembles, comme lui a soif de pouvoir et de sang. Intensément ! Quelques bandelettes, des... Lire l'avis à propos de L'Homme invisible

44 7
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·

L'homme sans ombre

Qui est donc cet inconnu qui débarque dans une auberge de la campagne anglaise sous la neige ? C'est ce que se posent tous ceux qui le voient, intrigué par son chapeau, ses lunettes, ses gants, ses bandages et son imperméable. Après les succès de "Dracula" et "Frankenstein", le studio universal continue dans cette voie-là et les films "de monstres". Il confie à James Whale, déjà à la tête de... Lire l'avis à propos de L'Homme invisible

28 8
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Look at me.

Carl Laemmle Jr et la Universal s'attaquent cette fois au classique de H.G. Wells, confiant une nouvelle fois le bébé à James Whale suite au succès de son "Frankenstein". Exit les décors gothiques et les monstres difformes, place à la science-fiction et au génie criminelle, Whale nous offrant un personnage mémorable de sociopathe mégalomane rendu fou par sa condition d'homme invisible, ce qui... Lire la critique de L'Homme invisible

17
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Merveilleuse illusion

L'argument du roman de H.G. Wells était un sujet en or pour le cinéma, il était donc tout désigné pour le studio Universal qui s'était spécialisé dans les films fantastiques au début du parlant avec le Dracula de Tod Browning en 1930. Réalisé en 1933 par James Whale peu après son Frankenstein, L'Homme invisible s'inscrit dans le même style, à... Lire la critique de L'Homme invisible

23 12
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Un homme invisible est d'abord un homme nu

Une tempête de neige, un hôtel isolé, un voyageur solitaire, assez étrange – silencieux, désagréable à peine arrivé, soucieux de ne pas être vu, vêtu de bandages et de lunettes noirs, transmettant immédiatement un malaise très profond … La première singularité du film est là : L’Homme invisible ne s’embarrasse pas de préliminaires. Il est invisible dès le début du film – on ne s’attardera... Lire l'avis à propos de L'Homme invisible

19 6
Avatar pphf
7
pphf ·

Vanish prisoner

James Whale est clairement l’atout majeur de l’Universal Monsters, ce courant prolifique de films d’épouvante grand public qui fit les succès du grand écran dans les années 30, et pour lequel il livra les mémorables Frankenstein et La Fiancée de Frankenstein. Une ligne éditoriale claire se retrouve au fil... Lire l'avis à propos de L'Homme invisible

20
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Les effets-spéciaux, c'est aussi de la mise en scène !

Le principal enjeu d'une adaptation au cinéma du roman de H. G. Wells est la nécessité de rendre tangible et crédible l'invisibilité du personnage éponyme. Pour arriver à cela, un des atouts du film de James Whale est sans aucun doute l'acteur Claude Rains. A l'époque inconnu du grand public, il se fera ainsi d'abord remarquer par sa voix, exceptionnelle et au timbre si spécial (qui résulte... Lire la critique de L'Homme invisible

12
Avatar youli
9
youli ·

Le psychopathe nudiste

Un savant fou, ou plutôt un savant qui devient fou après avoir ingurgité un élixire d'invisibilité, se met à hanter l'Angleterre. Le roman sorti une dizaine d'années après Dr Jekyll et Mr Hyde s'en inspire beaucoup avec un Mr Hyde encore mieux caché du coup mais tout autant voire plus redoutable. Contrairement à son compatriote de Poudlard Griffin alias l'homme... Lire la critique de L'Homme invisible

12 5
Avatar archibal
6
archibal ·

Un canular ! Vous allez voir si l'homme invisible est un canular !

Adapté d'un des romans de H. G. Wells et faisant partie de la série des Universal Monsters, ce long-métrage a connu un énorme succès qui a rendu Claude Rains très populaire dans la peau de l'inimaginable homme invisible. Et je reconnais bien ce succès en découvrant ce long-métrage introduisant un scénario très... Lire l'avis à propos de L'Homme invisible

8
Avatar LeTigre
8
LeTigre ·