Avis sur

L'Impitoyable Lune de miel par JJC

Avatar JJC
Critique publiée par le

Grand satiriste et spécialiste du mauvais goût, le dessinateur et cinéaste Bill Plympton possède une filmographie chargée de délires audiovisuels en tous genres tels que le prouvent ses nombreux courts-métrages. Citons parmis ceux-ci « Boomtown » (1984), « Your Face » (1987) ou encore « 25 moyens pour cesser de fumer » (1989). Mais lorsque ce larron en foire réalise un long-métrage, ça peut littéralement exploser la baraque !
« Littéralement », c'est effectivement le mot qui résumerait à lui seul la démarche folle de Bill Plympton dans cet OVNI érotico-gore qu'est « L'impitoyable Lune de Miel ». En effet, Grant, le héros, jeune cadre au physique de playboy, du jour au lendemain, attrape des super-pouvoirs grâce à un disfonctionnement de son poste de télévision. Que lui permettent-ils de faire ? Eh bien de transformer tout ce qui l'entoure (objets, environnement, personnes, y compris lui-même) en ce qu'il désire. Le beau-père de Grant n'aime pas quand ce dernier chantonne un petit air ? Sa tête se retrouve transformée en instrument de musique et joue un morceau endiablé. Un militaire tente de tirer le héros ? Il voit dès lors sa mitraillette transformée en poulet rôti. Un humoriste se met à éclater de rire, au sens littéral, ce qui nous donne droit à une scène absurdement sanglante ! En somme, Grant a le chic pour prendre les gens au mot et retourner leur imbécilité ou autres défauts contre eux-mêmes. Au final, une satire hautement jouissive !

(cette chronique est parue dans le mensuel satirique liégeois "Le Poiscaille" du mois de février 2012)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 295 fois
2 apprécient

Autres actions de JJC L'Impitoyable Lune de miel