JJC

Homme, 37 ans | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
La nuit passée, j'ai rêvé que j'étais dans un cinéma :) . Il y avait relativement peu de spectateurs dans la salle. Deux rangées derrière moi, une nana était en train de parler à voix haute dans son smartphone. Elle était en train de raconter le contenu du film projeté à une de ses copines au téléphone. Agacé par son attitude sans-gêne, je me retourne et lui balance : "Ce film n'est pas accessible en AUDIODESCRIPTION !!!"

Sur ce, quand vous irez dormir ce soir, faites vous aussi de beaux rêves ;)

Répartition des notes

  1. 1
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 1
  6. 0
  7. 2
  8. 46
  9. 317
  10. 558

Comparez votre collection avec JJC

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Sondages de JJC
Critiques de JJC

Dernières critiques

6.0
Critique de La plus longue nuit du diable par JJC

Jean Brismée, cinéaste pas très connu au bataillon, nous a livré en 1971 son seul long-métrage de fiction. Il s’agit d’un film d’exploitation. Késako ? Eh bien, pour faire simple, un film dont le but clairement affiché est de faire du fric avec du cul et de la violence. Dans les réseaux de diffusion de ce type de films, nous avons affaire au seul film belge ayant obtenu un réel succès,... Lire la critique de La plus longue nuit du diable

Avatar JJC
8
JJC ·
Bande-annonce
6.0
Critique de Malpertuis par JJC

Un film belge avec Orson Welles? Oui, je dois avoir ça en rayon... C’est en 1972 que sera adapté ce célèbre roman de Jean Ray. Le réalisateur Harry Kümel, auquel on doit le film de vampires Les Lèvres Rouges, nous livre une oeuvre qui baigne dans le surréalisme. Chaque séquence, chaque plan en semble imprégné. L’histoire est celle du jeune marin Yann, qui est de retour à Anvers. Suite à une... Lire l'avis à propos de Malpertuis

Avatar JJC
10
JJC ·
Mentions J'aime de JJC

Activité récente

Statuts d'humeurs

Faïaut! faïaut! - Salut les bidasses, tome 1 Dans le genre bien goguenard, humour gras à la grosse louche, et entrecoupé de temps à autres par deux ou trois scènes de grivoises... Ça ne peut provoquer qu'un rire débile à chaque case :D