A la vôtre !

Avis sur L'Introuvable

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

On peut souvent trouver de bonnes raisons d'apprécier un film "ancien" - surtout s'il ne s'agit pas de l'un de ces chefs d’œuvre qui transcendent leur époque : ce qui frappe aujourd’hui dans "L'introuvable" (ou plutôt "The Thin Man", succès commercial conséquent en 1934 qui donnera lieu à de nombreuses suites), c'est le paradoxe du respect absolu du Code Hay (même un couple marié ne saurait partager le même lit...) associé ici à une célébration décomplexée de l'alcoolisme. Difficile de se concentrer sur l'intrigue policière pas très passionnante - le génial Dashiell Hammett se voit adapté un peu par dessus la jambe, tandis que le regroupement général des suspects à la fin rappelle les "trucs" d'Agatha Christie - alors que le couple de héros (couple très crédible formé par Mirna Loy et William Powell, tous deux délicieusement impayables) passe son temps à écluser, même au lit, même au milieu de la nuit ! Si W. S. Van Dyke livre ici un travail soigné de mise en scène, introduisant dans la première partie de jolis passages énigmatiques avant de baisser un peu les bras devant la théâtralité des scènes qu'il a à filmer et d'essayer - assez vainement - de créer un rythme frénétique qui annonce les futures screwball comedies hawksiennes, "The Thin Man" restera pour la postérité une invitation farfelue à l'ébriété permanente... A la vôtre !

PS : Détestant les chiens, je ne parlerai pas ici du cabotinage effronté d'Asta, qui a néanmoins réjoui plus d'un spectateur !

[Critique écrite en 2017]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 103 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Eric Pokespagne a ajouté ce film à 1 liste L'Introuvable

  • Films
    Cover Tous les films vus en 1982

    Tous les films vus en 1982

    Après toutes ces années sur SC, il était temps de publier mes listes exhaustives de "cinéphile". Les films sont classés par...

Autres actions de Eric Pokespagne L'Introuvable